Le monde de l'édition > International > Actualité

Togather : une plate-forme pour aider la création d'événements littéraires

L'union fait la farce

Par Ania Vercasson,Le mercredi 08 août 2012 à 10:43:54 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Togather.com est une nouvelle start-up conçue par une société qui n'a presque rien à voir avec l'industrie du livre et qui vise à aider auteurs et éditeurs à organiser et planifier des événements autour d'un livre. L'écrivain qui fait le tour de son pays (ou de son Etat) en bus, en avion ou encore en motone sera sans doute plus une image de plus en plus rare.



 

 

La nouvelle plate-forme Togather.com est conçue pour les auteurs, les éditeurs, les bibliothécaires, les libraires et lecteurs assidus pour créer, gérer et trouver des événements autour du livre en direct et virtuels. S'appuyant sur la déception des auteurs qui se retrouvaient devant une salle vide lors de leur lecture, Togather s'est engagé à améliorer les tournées pour les faire revivre.

 

Pour Andrew Kessler, co-fondateur (avec Aaron Shapiro) et PDG de Togather après avoir longtemps été directeur artistique dans l'industrie publicitaire chez Huge, paraître devant un public pour vendre des livres est un bon moyen de commercialisation qu'il ne s'agit pas d'abandonner. Pourtant, l'initiative est boudée depuis une décennie, faute de budget et de participants.

 

L'idée de la start-up a commencé à germer en 2011, alors qu'Andrew Kessler publiait Martian Summer (Pegasus Books) et que les quelques 1 000 articles générés autour du livre n'avaient pas conduit à augmenter les ventes. Puisque la presse ne suffisait pas, l'auteur s'est mis à penser à un événement qui mènerait aux ventes. « Les gens de l'édition m'ont dit : « oui, les événements sont la meilleur manière de vendre des livres » et puis « ne fait pas d'événements car ce sera un désastre », déclare Andrew Kessler. « J'ai voulu y aller et il y a eu trois personnes dans le public ».

 

Alors pourquoi monter une plate-forme spécialisée ?

 

Justement pour éviter toutes lectures face à une salle vide, grâce à un nouveau concept. C'est ce que représente le nouvel outil Togather : l'espoir futur d'une réémergence des lectures d'auteurs.

 

Spécialement conçu pour aider les écrivains et les éditeurs, l'outil aide à savoir combien de gens veulent venir à un événement, tout en permettant à des fans de mettre en place des lectures d'auteurs dans leur quartier. Auteurs et éditeurs peuvent également créer des pages événements.

 

Des bibliothécaires peuvent aussi inscrire un projet s'ils veulent qu'un auteur vienne faire une lecture à leur bibliothèque. La plate-forme permet de proposer et de fixer des dates, ainsi que d'assurer des « méthodes de succès minimum » : vendre un nombre de livres minimum à l'événement, garantir un minimum de participants, ou payer des honoraires fixés par l'auteur (dans ce cas le bibliothécaire peut demander un billet d'entrée aux participants ou financer lui-même l'événement). Les détails sont ensuite entrés dans le site et l'événement envoyé à l'auteur.

 

Les auteurs possèdent aussi des profils qui peuvent indiquer leurs attentes. Une fois les détails reçus, l'auteur accepte ou refuse, ou négocie avec l'organisateur. Une page d'événement public est ensuite créée et tout se met en marche : enregistrement des participants et achat des billets.

 

Togather pense ainsi devenir un tremplin pour de relancer les tournées d'auteurs tout en leur garantissant une réussite minimale. Bien entendu, en tant que détaillant, la société prend un pourcentage de 30 % sur les ventes et 5 % sur les billets. Elle offre actuellement une plate-forme de vente de livres, à l'avance de l'événement, exclusivement imprimés. Bientôt des livres numériques rempliront les pages.


Sources : The Digital Book World , Mediabistro

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com