Le monde de l'édition > Les maisons > Actualité

Open Access : Des éditeurs face à la communauté universitaire

Les aléas de la libération des fruits de la recherche

Le mardi 10 décembre 2013 à 16:15:38 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

Tandis que l'Union européenne et les États-Unis semblent favoriser la diffusion des publications issues de la recherche en Open Access, des tensions apparaissent entre éditeurs scientifiques et milieu universitaire. Si d'une part les motivations sont d'ordre commercial, de l'autre il s'agit d'optimiser l'accessibilité aux savoirs. La controverse enfle depuis que la maison Elsevier a sollicité Academia.edu, lui demandant le retrait d'articles gracieusement mis à disposition du public sur le site de partage, arguant en détenir les droits d'auteur.

 

 

 

 

La plainte de la maison Elsevier aura conduit à la suppression de l'accès libre à des milliers d'articles universitaires partagés par le biais de la plateforme aux 6 millions d'usagers. Cette dernière aura en conséquence averti les chercheurs concernés pour leur signifier le retrait de leurs articles, provoquant un tollé sur les réseaux sociaux. Car bon nombre de ces universitaires ne cherchent pas à vivre de ces publications, mais sont en recherche de visibilité et de possibilités d'échanges avec la communauté.

 

Certains universitaires-auteurs dénoncent en conséquence les pratiques commerciales d'Elsevier, qui pour l'année dernière aura affiché des marges de 38 % pour un bilan de 3,2 milliards de dollars de revenus. Ils en appellent désormais au boycott de la maison d'édition spécialisée, que ce soit pour ce qui touche au travail d'édition comme à l'examen par les pairs.

 

Le fondateur de la plateforme de partage, Richard Price, confie que si par le passé lui et son équipe avaient coutume de recevoir une à deux notifications hebdomadaires de la part de l'éditeur, en revanche, le site web en aurait dernièrement reçu 2800 en à peine deux semaines. Selon lui cet accroissement de mesures de la part de l'éditeur va à l'encontre des aspirations de la communauté scientifique.

 

En réponse, Tom Reller, vice-président et responsable des relations corporate mondiales au sein d'Elsevier, argue que sa maison n'avait pris ses mesures que « de temps en temps » et en visant en premier lieu à  « protéger la qualité et l'intégrité des documents scientifiques ». Selon lui il y aurait par ailleurs « beaucoup d'autres bonnes options pour les auteurs qui veulent partager leurs articles », évoquant l'enseignement et la formation internes, les conférences et autres réunions... 

 

À noter que l'éditeur Elsevier n'est pas le seul pointé du doigt par les partisans de l'Open Access. En avril 2013 on faisait déjà état des maisons Oxford University Press, Cambridge University Press et Taylor & Francis, ayant poursuivi l'université de Delhi en justice.

 

L'université se trouvait visée pour avoir fait des copies de publications à destination d'usage en salle de classe, ouvrages que les étudiants n'auraient pas été en mesure de se payer. Pourtant, cette exception était permise par la législation indienne, et de surcroît la majeure partie des auteurs concernés n'avait pas souhaité se ranger du côté du trio de maison d'édition au tribunal.

 

Si du côté des éditeurs scientifiques, on défend son beurre en estimant apporter une valeur ajoutée aux publications que le milieu universitaire serait incapable de pallier, dans la communauté des chercheurs en revanche, on ironise en pointant que dans le cas présent, l'éditeur aura tout fait sauf contribuer à la diffusion des fruits de la recherche. 

Sources : The Bookseller , TeleRead

Pour approfondir

photo Helmlinger Julien

   

Journaliste ActuaLitté. Padawan de l'information, en passe de devenir Jedi.

 

Mots clés :
Elsevier - Open access - Edition - Recherche



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Mon nom est Dieu, Pia Petersen

Présentation de l'éditeur : Jeune journaliste à Los Angeles, Morgane devrait a priori se méfier de ce SDF dépressif et [...]

La tête sous l'eau

Le corps, une fois dans l'eau et en profondeur, remonte toujours à la surface. Il est comme une bouée, un ballon : il [...]

Index des articles parus sur les ensablés depuis 2011 – réouverture du blogue fin août

Chers lecteurs, voici les vacances et l'occasion de lire, découvrir ou redécouvrir des auteurs oubliés. Vous trouverez [...]

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com