Patrimoine et éducation > Programmes officiels > Actualité

Illettrisme : des écrivains anglais se mobilisent

Ils ont raison de flipper, si les jeunes ne savent plus lire, c'est tout le fonds de commerce qui risque de ne pas se renouveler...

Par Cecile Mazin,Le lundi 17 décembre 2007 à 15:00:00 - 2 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

« En tant qu'auteurs, nous sommes directement concernés par le bas niveau d'alphabétisation de l'enfance anglaise. »

C'est une lettre peu commune que le premier ministre Gordon Brown va traiter cette semaine, puisqu'émanant des 545 auteurs majeurs de l'Angleterre.

Réaffirmer l'importance de la lecture

Ce courrier exceptionnel fait suite à un rapport ayant démontré qu'en moyenne, un enfant sur cinq, âgé de 11 ans se montre incapable de lire le minimum admis pour cette tranche d'âge. « Les gens ne peuvent se montrer des citoyens actifs ou informés sans savoir lire. La lecture reste un prérequis fondamental pour la plupart des activités culturelles et sociales. »

Un aspect social qui « dépasse largement les rivalités politiques ou les divergences idéologiques — [mais au contraire] nous unit nous tous qui nous soucions de l'avenir de nos enfants. [...] Le premier ministre a reconnu que chaque enfant est spécial, précieux et qu'aucun ne doit être délaissé. Il est grand temps de se consacrer à ce qui donnera l'impulsion nécessaire à l'apprentissage de la lecture à nos enfants, afin de réaliser ces constatations ».

Des solutions existent

Un programme mis en place dans une école primaire de l'est de Londres, Monteagle, a permis de doubler le nombre d'enfants maîtrisant la lecture, aidés par un cadre composé d'enseignants et de parents.

Ce dernier fut présenté à la télévision dans un reportage récemment diffusé. C'est à partir de cet exemple que les auteurs concluent à la possibilité d'une alphabétisation totale. « Il existe des villes en Inde où le taux d'alphabétisation est de 100 % ; nous ne devrions pas tabler sur moins. »

La lettre, reproduite intégralement par le Times affiche également la liste de tous les signataires, tous de langue anglaise. Cette dernière est plus longue que la lettre elle-même.

Sources : , , ,

Pour approfondir



Réactions

Publié par wahidallah

 

je veut svp contacter en directe madam oprah

Écrit le 31/10/2010 à 17:57

Répondre | Alerter

Publié par wahida bensmail

 

svp je veut contacter madame oprah confidancial merci

Écrit le 31/10/2010 à 18:32

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

#StorySeller Ecrivez, on s'occupe du reste La littérature selon Amazon , le reportage selon Arte

Ceci est un Post LT/Commentaire du reportage Un format TRES bâtard, une succession de prises de notes relatant/paraphrasant en...

L'Académie Balzac et chapitre.com, Partenaires à la recherche de nouveaux auteurs

« L'édition oublie qu'elle doit tout aux auteurs et elle laisse les nouveaux partir chez Amazon Publishing. Il est...

Et maintenant, une page de publicité : « Spot », 35ème nouvelle du Projet Bradbury

La publicité fait, qu'on le veuille ou non (en général, c'est plutôt "ou non"), partie intégrante de...

pub

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com