Le monde de l'édition > Reportages

La Bible au prix du café…

Par Clément S.,Le lundi 18 février 2008 à 15:25:12 - 0 commentaire

12

  • Zoom moins
  • Zoom plus
  • Signaler erreur
  • Imprimer
  • Envoyer à un(e) ami(e)

illustration

Au 135 boulevard Saint-Michel, on trouve la Maison de la Bible qui expose actuellement en façade un panneau publicitaire assez intrigant. « Il interpelle beaucoup de personnes qui passent devant et rentrent dans la librairie, nous explique le gérant. Certaines repartent avec un exemplaire, ou plusieurs, d’autres viennent juste pour se renseigner. Cette affiche ne laisse pas indifférent. »

Et le Verbe se fit papier

Depuis sa publication début septembre, et sa diffusion dans les centres commerciaux Cora, Leclerc et Auchan, la Bible au prix du café a connu un essor conséquent. Après un premier tirage épuisé de 550.000 exemplaires, suivi d’un retirage de 300.000, on compte environ 220.000 ventes rien qu’en France.

Son avantage ? « Un tarif hors norme » évidemment. Mais pas seulement. Cette traduction protestante, qui aura nécessité 12 années de travaux, à partir de manuscrits hébreux et grecs n’innove pas réellement, mais propose un produit inédit. Ainsi, le célèbre « Je suis celui qui suis » (Exode, 3, 14) a été conservé. Oui, c’est une traduction intégrale de l’Ancien et du Nouveau Testament, « sinon, on n’appellerait pas ça une Bible », nous souligne-t-on avec le sourire.

« chez certains, on peut deviner un attrait pour cette version,
tout à fait inédite et intrigante
»

Mais on met en avant qu’elle est écolo, avec son papier recyclé. « Il a fallu faire certains compromis, sur son prix de vente et la marge que nous pouvons faire dessus », reconnaît-on. Ainsi, quelques clients se plaignent de caractères trop petits, mais de visu, nous pouvons attester qu’elle est parfaitement lisible.

Disponible pour tous et toutes...

 Pas de profil type pour l’acheteur : la Maison de la Bible est une librairie chrétienne, aussi nombre de personnes de cette confession se procurent leur exemplaire. Et quand on interroge sur une forme de plaisir de l’objet, on nous avoue que « chez certains, on peut deviner un attrait pour cette version, tout à fait inédite et intrigante ». Après, on compte surtout sur les curieux qui ressortent avec une édition, « juste pour en avoir une ».

Car « la réalité, c’est que le lecteur lambda est séduit, et l’on constate un regain d’intérêt évident pour cette Bible. Ici, à la Maison de la Bible, nous avons enregistré un peu plus de 12.025 ventes depuis son lancement, quand, à titre de comparaison, nous vendons 15.000 exemplaires d’une édition plus ’’classique’’ au cours d’une année. » Et des églises viennent se fournir par lot de 100 livres, pour alimenter leurs paroissiens. Pas à travers un programme de diffusion, mais simplement pour faire découvrir cette version originale.

De nouvelles versions prochainement

Pour l’heure, le Vatican n’a pas émis de commentaires « du moins, rien ne nous est parvenu ». Cependant, il sortira d’ici quelque temps une version similaire, traduite en allemand et en italien. « Cela occasionnera peut-être des réactions de la part du Saint-Siège… »

Mais qu’en est-il du côté des centres commerciaux ? Leur position pour le moment a été plutôt claire : pas de place pour cette édition, trop petite, trop peu rentable. Ils se cantonnent donc à proposer les meilleures ventes du moment, sans prendre trop le temps d’y regarder à deux fois.

Mots clés :
Bible - cafe - prix - traduction



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Communiqué

Rencontre exclusive avec Ken Follett

Rencontres / Débats - Jeudi 16 octobre 2014 à 19h30 - A la librairie C’est un évènement de taille chez [...]

maestro diffusez vos communiqué sur actualitté

Profitez d'un vaste réseau de diffusion pour communiquer sur votre actualité, vos événements et vos parutions !
En savoir +

Sondage

Un abonnement pour les livres numériques, en illimité, ça vous inspire quoi ?

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com