Le monde de l'édition > Société > Actualité

Ranger sa bibliothèque : LA bonne résolution 2013

Plus difficile à tenir que d'arrêter de fumer ? Peut-être bien.

Par Xavier Thomann,Le vendredi 04 janvier 2013 à 12:22:54 - 0 commentaire

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

L'écrivain et critique littéraire du LA Times Héctor Tobar, propose en ce début d'année une bonne résolution qui concerne la plupart des lecteurs : ranger sa bibliothèque pour y mettre un peu d'ordre. Ce qui n'est pas chose facile quand on a commencé à lire des livres dès son plus jeune âge. Le journaliste propose de nous faire faire un tour de sa bibliothèque pour nous donner une petite idée du problème.

 

 

La bibliothèque du Sénat

 ActuaLitté, CC BY-SA 2.0

 

 

Déjà les choses commencent mal pour Tobar puisque ses livres sont rangés dans quatre lieux différents, et un certain nombre d'entre eux sont dans des boîtes. Du coup, il est difficile de savoir exactement à quoi ressemble l'ensemble de sa collection de livres. Il en a plusieurs en double à force de ne pas les retrouver.

 

Et chez lui, si l'on en croit ses propos, c'est un peu le bazar, car les livres sont entassés dans des bibliothèques sans beaucoup d'ordre. Il s'en veut de ne pas avoir une belle bibliothèque ordonnée comme celle des grands écrivains. En effet, on a souvent tendance à imaginer que derrière un grand auteur se cache un bibliothécaire en herbe. C'est vrai qu'on voit mal Heidegger avec une bibliothèque en désordre.

 

En faisant le tour de sa bibliothèque, il se rend compte que la tâche est impossible. Avec humour, il explique : « Un jour, peut-être je rassemblerai tous mes livres dans une super bibliothèque dans la grande maison que j'achèterai quand je deviendrai vraiment un auteur sérieux et riche. » Pour l'instant il n'est « que » journaliste au LA Times. Ce qui ne l'empêche pas d'écrire de très bons livres ; le quatrième est en préparation.

 

Au-delà des considérations purement matérielles, l'auteur de Printemps barbare (Belfond) nous fait découvrir quelles sont ses principales sources d'inspiration, c'est-à-dire les livres qu'il garde près de lui quand il écrit. Car au fond c'est bien cette bibliothèque-là qui est la plus intéressante, et non pas tous les livres achetés étant étudiants.

 

Notre homme a bon goût : Borges côtoie Cervantes, Gunter Grass et Nadine Gordimer. Et Joyce est sur la table de nuit.

 

Si les bibliothèques d'auteurs vous intéressent, allez faire un tour sur le site Library Thing qui a reconstitué le catalogue des bibliothèques d'écrivains célèbres, de personnalité politiques et d'artistes divers. Ça s'appelle Legacy Libraries, c'est un moyen plutôt sympathique de redécouvrir des personnalités bien connues. Saviez-vous que FS Fitzgerald possédait une grammaire russe simplifiée ou un exemplaire de la Vie de Jésus d'Ernest Renan.

 

Pour approfondir 

De la ville à la résidence : la place de l'écrivain

Ranger ses livres, un problème vieux comme le monde

 

Sources : LA Times , The Paris Review , Envie d'écrire , Library Thing

Pour approfondir



Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

La logique du grain de sable: Galtier-Boissière (1891-1966) ou de l'utilité des ensablés dans les commémorations, de Carl Aderhold

Les commémorations ont ceci de paradoxal que bien loin de nous ramener à l'événement commémoré, elle nous renforce...

Voyage au bout du livre #1 : L'éditeur, passeur professionnel

Voyage au bout d'une livre, c'est le titre de l'une des rubriques que je propose désormais sur la plateforme Les...

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com