Bd , mangas et comics > Univers BD > Actualité

Du Schtroumpf violet, plutôt que noir, c'est moins raciste

Pour une fois, ce n'est pas sur San Goku que l'on tape...

Par Nicolas Ramirez,Le mercredi 09 juin 2010 à 10:18:21 - 2 commentaires

Zoom moins Zoom plus Signaler erreur Imprimer Envoyer à un(e) ami(e)

12

On ne touche pas à la couleur de peau, moins encore quand il s'agit de celle d'un être à l'origine bleu à bonnet et caleçon blanc et qui vire au noir sous l'effet d'une mouche maléfique qui pique à tour de dard et sème un vent de colère... tout aussi noire.

L'histoire vous dit quelque chose ? C'est évidemment celle des Schtroumpfs, et plus particulièrement Les Schtroumpfs noirs, noirs comme l'ébène, et chargés de propos racistes latents, de haines farouches et d'autres joyeuses choses de ce genre.

Or, si les Schtroumpfs profiteront d'un certain engouement cinématographique, la maison d'édition Papercutz a décidé de jouer le coup de sa carrière en sortant l'album BD.

Or, nous rappelle Fluctuat, ce titre n'avait jamais été édité en version anglaise et moins encore aux États-Unis, pour une angoisse simple : les accusations de racisme.

Un peu comme l'on avait pu prétendre que les personnages de Dragon Ball Z, qui viraient en mode super Sayen, avec les cheveux jaunes et les yeux bleus faisaient implicitement l'apologie de la race aryenne et de toutes les bêtises que l'on peut imaginer.

Eh oui, les gens sont idiots, surtout quand ils sont en masse.

Soit. Pour publier cette BD de Peyo, la feinte était toute trouvée : basculer du noir au violet et Hanna-Barbera qui avait réalisé les épisodes pour la série télé prit l'optique de modifier quelque peu l'apparence, préférant une couleur moins risquée, politiquement correctement parlant.

Le titre sortira, si tout se passe bien, le 31 août prochain aux États-Unis. Plus d'infos sur le site de l'éditeur, quant aux sorties Smurf...

Sources : , , ,

Pour approfondir

Mots clés :
schtroumpf - noir - violet - inédit



Réactions

Publié par Zeek

 

C'est navrant de voir que même la plus anodine des histoires peut être taxée de raciste sans fondement... Ca me rappelle un mec (je ne sais plus son nom) qui accusé Peyo d'antisémite par ce que le Chat s'appelle Asraël...

Écrit le 03/12/2011 à 18:03

Répondre | Alerter

Publié par Amélie

 

Je suis vraiment abasourdie de lire ce genre de chose. Je suis contre le racisme, mais il faut arrêter la manie de la persécution ! C'est une histoire pour enfant, rien de plus.
Quand on parle du noir en négatif, c'est plutôt dans le sens de la mort, du gothisme, de la tristesse, etc... Pas des personnes noires !

Je trouve ça dommage de changer la couleur de ces personnages à cause de certaines personnes trop occupées à chercher du racisme là ou il n'y en a pas.

Écrit le 18/12/2011 à 19:21

Répondre | Alerter

 

Publier un commentaire

 

publier mon commentaire

Suivez-nous

Désinscription

Les blogs de la rédaction

La blancheur qu'on croyait éternelle, Virginie Carton

Présentation de l'éditeur : Mathilde aimerait bien devenir chocolatière mais elle est trop diplômée pour ça. Elle ne...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date ou...

Dessins littéraires

Croquis de mémoire définit bien les textes de Jean Cau de ce volume : ce sont des souvenirs esquissés, sans souci de date, de...

Livre numérique gratuit

Sondage

Les éditeurs et la promotion des livres : paroles d'auteur

 

 

 

 

 

 

 

Voir les résultats

 

© 2007 - 2014 - actualitté.com