A-Force, la première équipe des Avengers accordée au féminin

Antoine Oury - 10.02.2015

Manga/BD/comics - Comics - Marvel Avengers A-Force - équipe féminine femmes - super-héroïnes Secret Wars


L'année 2015 sera définitivement celle des femmes pour les deux éditeurs majeurs de comics américains, Marvel et DC Comics. Les groupes ont annoncé des lignes éditoriales revues et corrigées, laissant plus de place au sexe féminin. Si ces changements interviennent après les demandes répétées de l'audience et des groupes de pression, ils génèrent des situations inédites dans la production. La dernière en date est une équipe d'Avengers entièrement féminine, la A-Force.

 


 

 

Au fil des années, l'équipe de super-héros a évolué, accueillant de nouveaux membres quand d'autres s'en éloignaient : on est loin de la première configuration de Stan Lee et Jack Kirby dans les années 60, où La Guèpe constituait le seul élément de sexe féminin – surtout intéressée par les muscles des super-héros.

 

On retrouvera cette fois, au sein de l'A-Force Miss Hulk, Storm, Ms. Marvel, La Sorcière Rouge, Spider-Woman, Black Widow, parmi les autres femmes qui ont compté dans l'univers Marvel. La série sera écrite par G. Willow Wilson à l'œuvre sur Ms. Marvel, et Marguerite Bennett (Angela : Asgard's Assassin), avec un dessin assuré par Jorge Molina.

 

A-Force ne se contente pas d'amalgamer des héros existants, mais promet aussi de nouvelles héroïnes, dont Singularity, aux pouvoirs et à l'apparence cosmiques. Il ne s'agit pas de la première équipe Marvel dont le noyau dur est féminin, puisque les X-Men ont connu de telles formations, mais les Avengers constituent une des marques les plus fortes de Marvel. A-Force est prévu pour le mois de mai, au même moment que Secret Wars, le grand reboot de l'univers Marvel.

 

L'année dernière, Marvel avait essuyé une rafale polémique avec la publication d'une couverture alternative de Milo Manara, présentant Spider-Woman dans une position équivoque. Mais le véritable coup dur venait d'un chiffre : seulement 30 % des nouveaux personnages, chez Marvel et DC, étaient féminins. L'industrie entière s'applique à présent à rectifier un rapport de force déséquilibré, en espérant que la qualité soit au rendez-vous.

 

(via Entertainment Weekly)