Adaptation d'Akira par Warner Bros et la société de Di Caprio

Julien Helmlinger - 07.06.2008

Manga/BD/comics - Univers Manga - Akira - adaptation - Warner


En ce moment Hollywood propose énormément d'adaptations. Il y a eut les comics, les romans de fantaisie comme Le Seigneur des Anneaux, ou plus prochainement Bilbo le Hobbit. Et voici que les tout nouveaux projets d'adaptation sont orientés vers le pays du Soleil Levant. Rassurez-vous, il ne s'agit pas de la suite de Godzilla, mais bien d'adaptations des plus grands manga.

Hollywood lorgne sur les manga

On a entendu parler de Gunnm, de Dragon Ball (repris par 20th Century Fox), de Robotech (par Warner Bros), mais pour l'instant peu de nouvelles. La toute dernière aquisition est Ghost In The Shell (par Dreamworks).

Akira sera sans doute le premier à illuminer nos grands écrans. Les droits ont été obtenus par Warner Bros, ou plutôt devrait-on dire ré obtenus, car la société détenait déjà les droits depuis un moment, puis les a perdus. La bataille a été féroce et Warner Bros a dû paraît -il aligner 7 chiffres auprès de Kodansha pour les garder.

Le mangaka fera partie du projet

Akira le film live sera scindé en deux parties. Chacune d'entre elles reprendra trois tomes du manga dans sa première version. Le premier film est prévu pour l'été 2009. C'est Gary Whitta qui s'est chargé du scénario et la grande surprise vient du choix du réalisateur. Ruairi Robinson, réalisateur irlandais signera son premier long métrage avec Akira.

En ce qui concerne la production on comptera bien sûr sur Warner Bros mais aussi sur Appian Way la société de Léonardo Di Caprio, et Mad Chance (avec Andrew LAZAR) et enfin Legendary Pictures. Les producteurs exécutifs sont Greg Silverman (le vice-président exécutif de Warner Bros) et Katsuhiro Ōtomo.

Voilà qui devrait rassurer quelque peu les fans sur la qualité de l'adaptation et légitimer le choix du lieu où se déroulera l'histoire. En effet, on pourrait être déçu de ne pas retrouver le Néo-Tokyo apocalyptique du manga, pour être plongé dans un New-Manhattan reconstruit par des capitaux japonais.