"Amazon a détruit l'avenir du comics numérique" (Gerry Conway)

Antoine Oury - 30.04.2014

Manga/BD/comics - Comics - Gerry Conway - Amazon - comiXology


L'auteur de comics Gerry Conway est un vieux de la vieille, présent depuis des années dans l'industrie américaine. Auprès des fans, il eut parfois mauvaise réputation (c'est lui qui tua Gwen Stacey dans un épisode de Spider-Man), mais est rapidement devenu une référence, notamment avec son personnage The Punisher. Il a réagi plutôt négativement au rachat de comiXology par Amazon.

 


 

 

L'auteur évoque bien entendu le rachat de comiXology par Amazon, et le retrait annoncé quasi simultanément des liens commerciaux de l'application pour iOS et Android, Amazon n'étant pas strictement ravi de devoir verser une commission à ses concurrents. « Un pas de plus pour le lecteur avide de comics afin d'accéder à des publications sur son appareil de lecture. Pas de quoi s'énerver, hein ? », écrit-il sur ComicBook.com.

 

Et bien si, poursuit Conway dans sa tribune : « Cela touche en plein coeur comiXology, une application presque parfaite pour découvrir et tomber amoureux de comics, une solution que les auteurs et les éditeurs ont cherchée depuis la désertion des présentoirs, fin 1970-début 1980. » D'après l'auteur, comiXology permettait de renouer avec l'achat impulsif, celui-là même qui a permis aux comics de se populariser dans les années 1960.

 

Gerry Conway raconte que son premier achat en la matière remonte à 1961, au magasin de bonbons du coin : il s'agissait alors du quatrième numéro des Fantastic Four. Bon marché, couleur éclatante et promesses d'action, le comics faisait alors figure d'achat coup de coeur, de ceux que l'on prend rapidement avant de payer ses achats. Avec les années, les fascicules sont devenus plus chers, mais le numérique permettait, en réduisant les coûts, de susciter à nouveau des achats impulsifs.

 

« En forçant les lecteurs à quitter l'application pour chercher sur le site de comiXology, remplir le panier, valider le panier, payer le panier, activer le lien de téléchargement et retourner dans l'application, comiXology a transformé ce qui était rapide, simple et intuitif en processus en plusieurs étapes », qui en découragera sans aucun doute plus d'un, explique le créateur du Punisher.

 

Il pointe ensuite directement un doigt accusateur vers Amazon : « Amazon a supprimé les achats In-App pour une raison, et une seule : valoriser leur système propriétaire, le Kindle, au détriment de celui d'Apple, l'iPhone et l'iPad. [...] Il a détruit le futur du comics numérique au seul avantage de sa plateforme. »

 

L'auteur assure que les éditeurs vont devoir développer leurs propres applications, au détriment des plus petits qui n'auront pas forcément les moyens pour le faire, et qui vendront donc encore moins. Toutefois, la décision d'Amazon et la complicité de comiXology pourraient bien se retourner contre eux, avec un retour de flamme des lecteurs... C'est ce qu'espère en tout cas Conway, qui juge « honteux » les fans de comics qui préfèrent Amazon...