Archie, toujours à l'avant-garde, présente désormais un personnage asexuel

Antoine Oury - 09.02.2016

Manga/BD/comics - Comics - Archie comics - personnage gay asexuel - sexualité comics diversité


On pourrait défendre que Tintin fut le premier personnage asexuel (asexué ?) de la bande dessinée, mais il semble bien que le comics Archie fasse encore une fois preuve d'ouverture d'esprit en révélant qu'un des amis d'Archie est asexuel. Autrement dit, Jughead ne ressent pas d'attirance sexuelle pour d'autres personnes, et se désintéresse globalement du sujet. 

 

 

 

Archie est l'une des bandes dessinées les plus anciennes des États-Unis : le personnage a été créé en décembre 1941 par Vic Bloom et Bob Montana, et poursuit depuis ses aventures d'éternel adolescent dans la ville de Riverdale. Malgré son allure old school et son côté suranné, la bande dessinée fait preuve d'une modernité sans faille, et aborde sans hésiter des sujets contemporains.

 

Parmi ces derniers, Archie s'efforce de rendre compte de toute la diversité que l'on peut trouver dans un lycée américain : des étudiants noirs, musulmans, et de toutes origines, mais aussi des homosexuels. Archie avait été l'un des premiers titres grand public à présenter des personnages gays dans ses pages : en 2012, Kevin Keller, personnage récurrent, conviait tout Riverdale à son mariage. Et provoquait évidemment une belle polémique auprès des conservateurs...

 

Mais devant l'accueil positif réservé au titre, qui fut l'un des mieux vendus de l'histoire d'Archie, d'autres éditeurs avaient décidé de varier les plaisirs : on retrouvait également des sexualités plus diversifiées chez Marvel, par exemple.

 

Dans le numéro 4 de Jughead, une série parallèle centrée sur l'ami d'Archie, on apprend que ce fameux Jughead est asexuel. Il montre peu d'intérêt pour la chose, et « [c]'est la raison pour laquelle je peux penser avec discernement [...]! Je ne suis pas aveuglé par ces pulsions hormonales », souligne-t-il. L'asexualité concernerait 1 % de la population, d'après une étude de 2004. (via Wikipédia) On la considère comme une orientation sexuelle, même si cette appellation est discutée.

 

Favoriser la diversité et multiplier les voies d'identification pour des publics ignorés s'est souvent révélé payant, auprès des personnes concernées ou d'autres, sensibles à leur cause. D'autant plus que la représentation proposée par Archie est plutôt drôle : Jughead s'amuse ainsi d'Archie, « incapable de lacer ses chaussures » tant il est obsédé par Betty, après laquelle il court depuis des décennies...

 (via Flavorwire)