Attentats du 11 septembre : le bureau qui avait tout manigancé

Clément Solym - 05.09.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - bureau - complot - attentats


Entre deux couloirs, derrière une porte, dans un attaché-case... c'est un murmure qui fuite. Ici, c'est nulle part. D'ailleurs, personne ne sait que l'endroit existe. Le personnel lui-même n'est pas toujours certain de comprendre les rouages de l'immense mécanique à laquelle il prend part. Pourtant, il se trame des choses... mais des choses... Si vous saviez ! Seulement... vous ne pouvez pas savoir. On serait obligé de vous tuer dans d'atroces souffrances.

 

Les gouvernements eux-mêmes ne connaissent pas l'existence de cette agence : le bureau des complots avait une immense mission. Détruire deux tours, en plein territoire américain. Et avec un maximum de discrétion, et d'efficacité. C'est un petit groupe de femmes et d'hommes qui font l'histoire, qui décident de l'avenir de l'humanité, ou presque. 

 

Ses motivations nous échapperaient, quand bien même nous pourrions en prendre connaissance. La seule chose qu'il faut retenir, c'est que ces gens sont passablement sordides - et un chouia absurdes, dans leur tragicomédie. Le témoignage d'Henri est accablant, sur ses collègues, sur les raisons, les motifs, le modus operandi, par lesquels les deux tours doivent tomber. 

 

Parce qu'il faut qu'elles tombent. Impérativement. 

 

Théorie du complot poussée dans ses derniers retranchements, avec un humour grinçant de noir et blanc, avec parfois du gris, Le Bureau des complots, profite d'un dessin minimaliste au possible, dans ce qui pourrait être une déclinaison de Monsieur Patate. Mais pour raconter une histoire avec tant d'ironie et de dérision, il fallait au moins ça. 

 

C'est délicieusement caustique, et sympathiquement hargneux : des personnages bêtes, méchants et profondément arrogants. Tout est réuni pour un bon moment de monochromie humoristique. 

 

Et les amateurs de complot seront plus que servis : les attentats du 11 septembre y sont détaillés avec un mépris pour l'espèce humaine et une minutie dépourvue de la moindre once d'humanité. Pour quelques idées noires à broyer dans son coin...

 

(publié chez Delcourt, collection Shampoing, 12,50 $)

 

 

 

 

 

NB : évidemment, comme le souiigne très justement le commentaire ci-dessous, le titre dénonce une stratégie globale. Mais plutôt que de céder à la théorie du complot, autant prendre cet album comme une grinçnante histoire.

FB