Batman porte un coup (pas) franc au football club de Valence

Nicolas Gary - 20.03.2019

Manga/BD/comics - Comics - Batman contrefaçon logo - chauve souris Valence - football chiroptère Valence


La cité de Valence espérait certainement en avoir fini avec DC Comics : en 2014, un conflit juridique éclatait entre l’éditeur américain et le club de football local. En cause : un logo en forme de chauve-souris, qui ressemblait trop à… Batman. Avocats et menaces de procès, le FC Valencia revenait sur sa décision. Or, les années passent, et se ressemblent.

Batman
domaine public
 

DC Comics a-t-il le monopole du chiroptère ? Une demande très officielle déposée au bureau de la propriété intellectuelle de l’Union européenne s’oppose catégoriquement à ce qu’une chauve-souris apparaisse, alors que le club s’apprête à célébrer son centième anniversaire. En effet, le FC Valence avait spécialement commandé un dessin de chauve-souris, pour accompagner les réjouissances. Mais selon DC Comics, impossible de l’utiliser, sans contrevenir et porter préjudice aux droits du Chevalier Noir.

Autant en 2014, le FC Valencia avait rentré la tête dans les épaules et fait profil bas, autant ce coup-ci, la menace juridique n’effraie personne. La chauve-souris est utilisée depuis la création du club comme emblème : ce n’est pas un éditeur américain qui va priver l’Espagne de ses blasons.

« Aux États-Unis, ils chassaient encore le bison, alors que le club jouait déjà avec une chauve-souris sur la poitrine », affirme un porte-parole du club sportif.
 


Pour mémoire, les liens entre la ville et les chiroptères sont particulièrement forts : selon la légende, rapportée dans le Llibre dels feits, chroniques de la couronne d’Aragon, c’est une chauve-souris qui a aidé Jaume Ier le Conquérant, à remporter une bataille décisive contre les musulmans, à Burriana. Un combat qui a permis d’endiguer l’expansionnisme maure, avec pour perspective la conquête du royaume de Valence.

Or, pour DC Comics, dont les avocats n’ont pas une once de connaissances historiques, mais un sens aigu de la procédure, le nouveau logo du club risque de créer une confusion dans l’esprit du public. Ce dernier assimilerait la chauve-souris des footballeurs, et se trouverait fort dépourvu en ne voyant pas Batman intervenir sur le terrain. 
 
Après la plainte de l’éditeur, le bureau des marques européen a accordé un délai de réflexion aux deux parties, d’une période de 22 mois — ce qui laisse au FC Valencia jusqu’au 30 octobre 2020 pour se servir de son logo spécial. 



 
« Nous ne cesserons pas d’utiliser la chauve-souris comme le demande DC Comics. Aucune marque commerciale ne possède d’exclusivité mondiale sur les chauves-souris », assure un porte-parole à El Confidencial. D’autant plus que Batman est apparu pour la première fois en 1939, alors que l’équipe de football était déjà active, avec son animal fétiche, dès 1919. 

Surtout que la ville avait présenté son dessin en juin 2018, auprès de l’UIPO, avec la ferme intention de le faire enregistrer, justement pour éviter ce type de procédure-bâillon. Et que de nombreux sponsors sont désormais associés à cette nouvelle image, pour marquer l’anniversaire.
 



Le joker doit s'en tordre de rire...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.