Jean Van Hamme abandonne Largo Winch pour le théâtre

Cécile Mazin - 22.07.2015

Manga/BD/comics - Univers BD - Jean Van Hamme - Philippe Francq - Largo Winch


C’est fini pour Jean Van Hamme : après avoir mis un point final à XIII et ses mystérieux rebondissements dans un passé trouble, le scénariste laisse à son dessinateur le soin de poursuivre Largo Winch. L’histoire de ce jeune milliardaire, toujours dans le pétrin, sans jamais manquer de ressources, connaîtra bien un vingtième album. Et sera sa dernière collaboration avec Philippe Francq.

 

 

 

Nous l’évoquions en filigrane, dans la chronique des mémoires signées par Van Hamme, Mémoires d’écritures, chez Grand Angle. Mais voici que le scénariste officialise et clarifie les choses. « Je n’éprouve plus autant de plaisir à travailler sur Largo. Donc le vingtième titre qui sortira en fin d’année ou au début de l’année prochaine (...) sera mon dernier », annonce-t-il à Casemate.

 

Et la décision prise a été communiquée à l’éditeur et le coauteur, non sans un peu de précipitation. « En fait, je n’avais pas prévu d’arrêter si tôt. Et puis sont survenus de petits problèmes. Disons que les atomes crochus entre Philippe Francq et moi se sont décrochés. » C’est que, 20 tomes de bonne entente, ce sont autant d’années, et plus encore, de collaboration. Et en regard du succès que connaît Winch, Jean Van Hamme n’hésite pas à recadrer : « J’ai du mal à continuer à m’entendre avec les personnes qui se prennent un peu la grosse tête. [...] Cette collaboration ne m’amuse plus. [...] Aujourd’hui, Philippe Francq va continuer seul. Je crois que son idée est de demander un scénario, un synopsis à des romanciers qu’il aime, et d’en faire l’adaptation. »

 

Pas certain, rétorque l’intéressé : « J’ai dit que le jour où Jean arrêterait son activité — une question qui nous est souvent posée en raison de la différence d’âge entre Jean et moi — le cours naturel des choses ferait que je reprendrais le scénario moi-même. Mais si je devais m’adjoindre quelqu’un pour l’écrire avec moi, ce ne serait certainement pas quelqu’un du milieu de la bande dessinée. De là à ce que ce soit un romancier ou autre, je n’en sais rien ! » 

 

D’ailleurs, Francq souligne que le 20e album, prévu pour décembre, a été un chantier pour le moins bousculé, puisque l’éditeur lui a imposé la date, alors que la couverture n’était pas encore prête. Donc, d’abord ce dernier tome de collaboration, ensuite viendra le temps du scénario : « Je ne peux pas dessiner un album au pas de charge et travailler sur le scénario suivant. Mais, j’ai plein d’idées, ce ne sera pas un problème pour moi. J’aspire à une rupture avec la “recette” de Jean Van Hamme, tout en gardant l’esprit de la série. Nous en parlerons quand sortira le 21e album... » (via ActuaBD)

 

"Finir en beauté sur un bel album"

 

Inutile, toutefois, de s’émouvoir outre mesure de ce que Van Hamme quitte Largo : il l’avait en effet expliqué dans les mémoires que nous évoquions en début d’article. Et puis il n’avait jamais caché qu’à un moment, Largo et lui finiraient par se séparer, et que Francq en prendrait les commandes. Mais à l’époque, les petites phrases assassines n’étaient pas encore au menu. 

 

Reste que Van Hamme conserve un certain plaisir, et ne dénigre pas tout : « Pour moi, Francq fait du cinéma en papier. Il est le Sergio Leone de la bande dessinée. » Conscient des difficultés du secteur, il ajoute :  « Beaucoup de scénaristes français prennent la moitié des droits d’auteurs. Je trouve cela injuste. » Cela dit, les 12 millions d’albums vendus pour Largo laisseront un souvenir pour le moins plaisant : « Largo fut certainement le plus agréable de mes personnages à manipuler. Je préfère finir en beauté sur un bel album, m’éviter l’album de trop et passer à autre chose qui me mobilise, le théâtre. »

 

XIII, réalisé avec William Vance, était déjà orphelin depuis 2006, au moment du 19e album, alors que Thorgal, que dessinait Grzegorz Rosinki, s’est achevé au 29e opus. En tout, ce sont 43 millions d’albums que Van Hamme a écoulés, avec ses différents personnages. « Peut-être, un jour, écrirai-je encore une bande dessinée, mais librement, sans aucune obligation », conclut Van Hamme. De quoi donner à son éditeur une raison de garder l'espoir... d'un nouveau film ?

 


Pour approfondir

Editeur : Dupuis
Genre : bandes dessinees...
Total pages : 48
Traducteur :
ISBN : 9782800159317

Largo Winch t.19 ; chassé-croisé

de Van Hamme, Jean; Francq, Philippe

Accompagné de Dwight Cochrane, de Miss Pennywinkle et de Silky, Largo Winch se rend à Londres pour présider le Big Board du groupe W, à l'occasion duquel il espère bien convaincre Laurent Draillac, avionneur français, de conclure un joint venture avec la branche aéronautique de son groupe. Au programme : Réunions de travail et détente. Mais rapidement, la situation se corse. Tandis qu'un vent de folie souffl e sur Cochrane et Pennywinkle, des menaces bien réelles pèsent sur la destinée de Largo, devenu l'enjeu d'une terrible partie de poker menteur. Terroristes djihadistes, agents doubles et espions véreux tissent autour de lui une toile mortelle qu'occupe, en son centre, la belle Saïdé. Mais que se passe-t-il quand, contre toute attente, celui qui doit mourir et celle qui doit le tuer tombent éperdument amoureux l'un de l'autre ? Un nouvel épisode machiavéliquement ciselé par Jean Van Hamme et Philippe Francq, qui fait voler en éclats toutes nos certitudes.

J'achète ce livre grand format à 13.95 €