BD : un apprentissage qui passe par le multimédia

Clément Solym - 25.01.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - numerique - smartphone - formation


Pour les jeunes élèves de l'école Emile-Cohl de Lyon, la formation pour devenir auteur de BD passe parfois par des chemins détournés. Alors que l'école ouvrira un centre de formation en Chine prochainement, ses élèves découvrent les joies... des jeux vidéo et de l'animation.

Leur formation implique en effet de passer par tous les champs actuels de la création graphique. Pour Emmanuel Perrier, directeur délégué de l'école, cette exploration est indispensable.

Juliette, citée par l'AFP, en 3e année, explique : « On apprend énormément le dessin classique. Et les cours de BD sont surtout techniques : le cadrage, la lisibilité, la gestion des rythmes... Ensuite seulement vient l'univers personnel. »


Ptiluc

C'est que l'on ne perce pas dans le domaine en claquant des doigts. Comme nous l'expliquait Ptiluc : « Avec la BD numérique, l'âge d'or est fini. Évidemment, ce sera moins facile pour ceux qui commencent, et ils n'auront pas les mêmes revenus avec internet et la prépublication que ce que nous avions, mais c'est comme ça. Le monde change. » (notre interview)

Un discours loin des envies de créations, mais très proche de la réalité. Aujourd'hui, confirme Emmanuel Perrier, c'est vers le multimédia qu'il faut se tourner. « Il y a 30 ans, un illustrateur passait son temps à faire du manuel scolaire », mais désormais, on pratique les tablettes et les smartphones pour former une nouvelle génération.

L'école coûte entre 5500 et 80000 euros par an, pour cette formation, et la polyvalence exigée n'est pas toujours du goût des jeunes aspirants auteurs. Yann Le Pon, qui a franchi toutes les étapes, porte un regard clair : « C'est toujours la même gymnastique : il faut savoir dessiner et développer une culture graphique, savoir ce qu'est une cathédrale gothique, faire en sorte que les maisons aient une âme et que les voitures ne ressemblent pas à des cubes ».

Avec le développement vers la Chine, l'école dispose toutefois d'excellents atouts.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.