Caligula et Dracula : redécouvrir ces horribles méchants de l'Histoire

Florent D. - 03.07.2018

Manga/BD/comics - Univers BD - méchants histoire collection - Caligula empereur fou - Dracula empaleur Stoker


Sous la plume du scénariste Bernard Swysen, une nouvelle collection est initiée aux éditions Dupuis : Les méchants de l’histoire. Parce que les super vilains des comics n’ont parfois rien à envier à la vilenie des authentiques monstres, on commence avec Caligula et Dracula...

 

Méchants histoire
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

 

« Un regard pimenté et vrai sur les méchants de l’Histoire », indique l’éditeur. Fort bien, j'aime quand ça pique...
 

Attention, calembour !


Ainsi, à tout saigneur, tout honneur : Dracula a son identité de super méchant, et son état civil plus classique, et nécessairement bien moins connu, celui de Vlad III Basarab, dit l’Empaleur. 

 

Quand Bram Stoker décide d’écrire sur un monstre aux stupéfiants pouvoirs, c’est bien en s’inspirant du prince de Valachie, dont les méthodes sanguinaires ne sont plus à présenter. L’empaleur, ça dit bien ce que ça veut dire – et pour celles et ceux qui ignorent encore ce que peut être le supplice du pal, heureusement, nous avons peu d’archives vidéo de l’époque.

 

« Ce portrait se veut aussi véridique que possible : basé sur des sources historiques, cautionné par l’historien et chercheur au CNRS Matei Cazacu, il propose une vision instructive et humoristique de ce “fils du Dragon” si décrié. Avec humour et sens de la formule piquante, voici donc une authentique vision, instructive et humoristique, de ce souverain pas comme les autres. »
 

 

 

Le fou de Rome
 

Autre célèbre grand malade de l’histoire romaine, Julius Caesar Germanicus, Caligula naquit en 12 et mourut en 41. Troisième empereur romain, il était fou – et c’est à lui que l’on doit cette célèbre phrase : Qu’importe qu’ils me haïssent, pourvu qu’ils me craignent. 

 

Caligula était un malade, du moins est-ce la légende que l’Histoire nous a léguée, celle d’un homme bonhomme dont la cruauté n’égalait que la déraison. Le tout avec un exercice du pouvoir qui versait volontiers dans le despotisme... Seulement ? 

 

« Préfacé et avalisé par Pierre Renucci, historien spécialiste des empereurs julio -claudiens, cet album retrace le parcours de celui qui s’arrogea les privilèges d’un dieu, depuis son enfance où il fut pourtant choyé jusqu’à son inexorable chute, et cela de façon instructive et amusante. Et sans rien omettre de ses extravagances. »
 


 

 

 

Julien Solé, Bernard Swysen – Dracula – Dupuis – 9782800168586 – 12,50 €

Fredman, , Bernard Swysen – Caligula – Dupuis – 9782800169002 – 12,50 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.