Cauvin ne chargera plus avec ses Tuniques bleues

Florent D. - 05.09.2019

Manga/BD/comics - Univers BD - Raoul Cauvin - Tuniques bleues - Guerre de Secession


Les Tuniques bleues, ou l’épopée à travers la Guerre de Sécession aux États-Unis du caporal Blutch et du sergent Cornelius Chesterfield. Le 63e tome de leurs aventures paraîtra le 25 octobre, avec la bataille de Petersburg. Mais ce sera également le dernier ouvrage que signera le scénariste Raoul Cauvin.


 

Démarrée en 1968 dans le Journal de Spirou, les vaillantes Tuniques bleues auront connu une belle vie. Au commencement, Raoul Cauvin et Louis Salvérius au dessin, mais en mai 1972 ce dernier décède, et c’est Willy Lambil qui prendra la suite. 

La série se vend durant des années, avec des chiffres qui donnent le vertige aujourd’hui encore — le tome 62 aura fait plus de 54.000 exemplaires, selon Edistat, sorti en novembre 2018. 

Ayant célébré les 50 ans de cet infernal et comique duo d’improbables soldats, rescapés de toutes les batailles possibles, Cauvin annonce cependant à BFM qu’il va arrêter. Les éditions Dupuis, qui publient les titres, discutent actuellement avec les auteurs pour définir ce qu’il adviendra par la suite des Tuniques bleues.

Une décision qui n’étonnera cependant pas. En 2017, Cauvin avait déclaré : « Je ne sais pas pourquoi ça dure, mais ça ne durera pas plus de dix ans. » Ça aura donc pris deux ans... 
 
Quant au prochain tome, intitulé La bataille du Cratère, en voici le résumé : 

Lorsque le général Grant demande de l’aide au général Alexander, ce dernier décide de lui envoyer Blutch et Chesterfield. Le 22ème régiment de cavalerie doit en effet se recomposer suite à un assaut du capitaine Stark et le général n’aime pas les soldats inactifs.

Lorsqu’ils arrivent sur place, les deux soldats de l’Union découvrent un siège qui s’enlise et deux unités pour prendre la ville de Petersburg idéalement défendue par les forces confédérées. 

Deux unités qui se détestent, qui plus est, l’une étant composée de Blancs et ayant pour chef un alcoolique, et l’autre étant composée de Noirs qui n’apprécient guère d’avoir un commandant blanc. Une situation pour le moins désespérée. 

C’est alors qu’un jeune lieutenant-colonel, Pleasants, propose une idée saugrenue : creuser un tunnel dans une vieille mine qui permettra de faire sauter les lignes ennemies par en dessous. Blutch et Chesterfield se retrouvent alors avec pelle et pioche en main et commence leur long travail d’excavation...

Ce nouveau tome des « Tuniques bleues » permet d’éclairer une des batailles les plus marquantes de la guerre de Sécession : la bataille du Cratère.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.