Cinq magazines japonais bannis de librairies américaines

Clément Solym - 29.07.2010

Manga/BD/comics - Univers Manga - magazines - bishojo - bannis


Les sept librairies Kinokuniya américaines (qui sont des branches de la populaire enseigne japonaise Kinokuniya) ont annoncé qu'elles ne vendraient plus cinq magazines japonais en raison de leur contenu.

Il s'agit de magazines dans lesquels on peut voir des « bishojo » (à savoir des belles jeunes filles). Les magazines en question sont Megami Magazine et Megami Magazine Deluxe (de l'éditeur Gakken), Dengeki Hime et Dengeki Moeoh (de l'éditeur ASCII Media Works) et enfin Nyantype (de Kadokawa Shoten).


Les représentants des différentes librairies Kinokuniya indiquent que « le contenu est inapproprié », certains affirment même qu'il y a « parfois du contenu sexuel », ou encore « que certaines images pourraient être prises pour de la pédopornographie ».

Pourtant, selon nos confrères d'Anime News Network, ces magazines ne contiennent pas de nudités et ne sont pas interdits aux moins de 18 ans au Japon. D'autres librairies japonaises implantées aux États-Unis comme Asahiya Bookstores et Books Sanseido ont décidé de continuer à vendre les magazines.


Il semblerait qu'il n'y a pas d'infraction caractérisée mais tout simplement une « mesure préventive due à certains événements et changements » selon le site Sankakucomplex.

Les librairies Kinokuniya américaines continueront de vendre les numéros en stock des magazines mais ne commanderont pas les nouveaux. De plus, elles ont annulé les abonnements de leur client à ces titres.


Crédits images : Anime News Network