Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Culture et BD : Jacques Tardi, héros du candidat Peer Steinbrück

Cécile Mazin - 16.09.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - Peer Steinbrück - Jacques Tardy - culture


« Dans les années 50, les gens disaient qu'il valait mieux que les enfants ne lisent pas de BD, car cela allait les rendre complètement incultes. » Peer Steinbrück est peut-être un candidat qui s'est fait remarquer pour son doigt d'honneur, en réponse aux critiques dont la presse l'accable. Le majeur cette fois bien au calme, il répond à une interview de Arte.

 

Dans une semaine, les Allemands se rendront devant les urnes, et chacun des candidats a été sollicité dans le cadre d'interviews. 

 

ARTE journal a voulu mieux connaître les prétendants à ce poste clé à travers leurs goûts culturels. C'est au tour de Peer Steinbrück, le candidat du SPD. Le social-démocrate qui n'a pas sa langue, ni son doigt dans la poche, détone encore une fois : son dada, c'est la bande dessinée. 

 

Le représentant du parti social-démocrate, adversaire d'Angela Merkel évoque ainsi la question de la culture, et plus spécifiquement les BD « qui se font le miroir de l'histoire », avec Tardi dans les favoris, « un des seuls à avoir su montrer toute l'horreur de la Première Guerre mondiale, et toute son absurdité », note le politique.  

 

« Il a cette façon brillante de dessiner les tranchées, les fils barbelés, la boue. On comprend parfaitement quelle mort cruelle attendait ces hommes. » L'entretien est à retrouver en vidéo.