Dark, Tome 2 L'éveil du démon par Max Mercier et Seiter

Clément Solym - 14.06.2008

Manga/BD/comics - Univers BD - Dark - eveil - demon


Dans le vortex de Montfort, un démon se languit de son retour sur Terre, ou dans un coin un peu moins pourri que celui où il a été enfermé. Humtaba du fond de son cul-de-basse-fosse se languit du temps maudit... Pendant ce temps, sur Terre, des humains ignorant tout ce qui se trame au fin fond du repère de Humtaba découvrent des cadavres avec des morceaux manquants. Là, une jambe, là un bras. Plutôt flippant dans l'absolu et pour cause ça se multiplie.

À ces phénomènes d'émancipation soudaine de membres se greffe un délire mystique de renaissance de créatures mythiques et passablement démoniaques. Mais à qui va profiter le crime ?


Ben à Humtaba, qui devrait souscrire à la Seita pour l'ouverture d'un bar. Hum Bar Taba... Ouais, désolé... Mais le problème est que je n'ai pas réussi à prendre cette BD au sérieux une seconde. Non pas que le scénario soit torturé au point que l'on puisse le trouver risible. Non. Enfin, pas seulement. Ce qui a tout achevé, ce fut le dessin des personnages. Et des décors. Et les couleurs. Faites-moi un paquet, c'est pour emporter aux poubelles de recyclage. Et la page qui s'affiche ci-dessus est peut-être trop réussi pour être significative...

C'est à la fois un raté par rapport à l'adaptation Substance Mort porté sur grand écran bien que ça en ait l'apparence, de loin, très loin... tellement loin que je me demande si cette référence ne me sert pas à tenter de sauver ce qui peut l'être. Je veux dire autant des recherches comme celles de Templesmith (regardez Criminal Macabre !), OK, des délires comme ceux de McKean (que ce soit dans L'asile d'Arkham ou dans Orchide Noire), d'accord, ou même 100 % que nous avions passé en revu récemment...

Mais là, c'est non. Même pour 9,80 €. Dommage pour Casterman, sur le coup...