Dico Sarko, manuel de survie en Sarkozie, par Charb

Clément Solym - 25.05.2008

Manga/BD/comics - Univers BD - Dico - Sarko - Chard


La mode est à la parodie de tout ce qui a trait dans notre plateau de fromages de pays et tout particulièrement en ce qui concerne l'univers gravitant autour du président de la République. Cela génère le bon comme le moins bon, en passant par le meilleur et les coups d'édition...

Chacun tente de trouver la petite ouverture qui se fraiera un chemin jusque dans la partie la plus reptilienne du cerveau, et va tenter d'en accaparer le moindre temps d'écoute et de réceptivité, pour mener à un point : le portefeuille.

En ce sens, ce qui se prétend un manuel de survie ressemblerait plus à un manuel d'arrivisme un peu raté. En tablant sur des définitions décalées de termes somme toute banals, on a déjà vu un Desproges faire des miracles. Mais n'est pas Pierre qui veut. Et sans jeter la première sur Charb, qu'au demeurant j'aime beaucoup, il est un peu passé à côté dans sa tentative encyclopédique de dénonciation. Alors oui, la mode est aussi aux encyclopédies depuis que Larousse a mis la sienne sur le net, mais est-ce une raison qui justifie tout ?

Nan.

Le Dico Sarko part sûrement d'une bonne idée et d'une bonne intention, mais il tombe à plat bien souvent et n'offre que rarement des définitions si ce n'est impertinentes, du moins pertinentes. Le titre est aguicheur pour pas grand-chose et la réalisation pas non plus indispensable.

On prendra soin de ne pas le recueillir dans sa bibliothèque et d'employer les 10,50 € qu'il coûte à sauver la planète, donner aux bonnes oeuvres ou s'offrir un café en terrasse... Pas vraiment une réussite pour les éditions 12bis sur ce coup.