Disney fait des misères à Don Rosa, dessinateur de Picsou et Donald Duck

Cécile Mazin - 11.02.2013

Manga/BD/comics - Comics - Donald Duck - Picsou - Don Rosa


Panique chez la souris aux grandes oreilles et aux gants blancs : Don Rosa, homme connu pour avoir poursuivi les histoires des plus célèbres canards de chez Disney, vient de se faire envoyer sur les roses. Chez Egmont, il publie Why I Quit Comics, qui devrait paraître dans le dernier volume de The Don Rosa Collection. Mais Disney refuse que cet épilogue paraisse...

 

 


 

 

The Don Rosa Collection est un ensemble en 9 volumes de livres qui raconte l'aventure de l'auteur avec la bande dessinée, et plus particulièrement avec Picsou et Donald Duck. Traduites partout dans le monde, les aventures de ces deux palmipèdes ont donné lieu à l'écriture d'une autobiographie, et l'épilogue devait conclure l'ensemble d'une carrière. 

 

« Ce n'était pas un texte que je tenais à écrire, mais c'était nécessaire. Cela nécessitait de revisiter un certain nombre d'émotions et d'expériences désagréables. J'ai retardé cette tâche jusqu'à la dernière minute, mais en septembre 2012, mon temps touchant à sa fin, j'ai écris ce que j'avais à écrire », explique-t-il sur son site.

 

Et l'éditeur Egmont, après plusieurs tractations et négociations, a accepté de faire paraître l'épilogue comme dernier volume de la collection. Bonne nouvelle ? Pas vraiment : Disney a mis son veto. Et finalement, c'est sur internet que le texte paraît, révélant des choses que Don Rosa considère comme plutôt inoffensives. « Cela n'a jamais été mon intention initiale », précise-t-il. 

 

Dans ce texte, il raconte son état de santé, la quantité de travail abattue et bien d'autres choses, sur la naissance de Picsou, de Donald Duck et la manière dont les personnages se sont intégrés à l'univers de Disney. 

 

Victime de Disney, donc, Don Rosa raconte que tous les éditeurs qu'il a croisés lui ont offert de publier n'importe quoi sur un plateau d'argent. « Mais ma réponse a toujours été : N'importe quel personnage que je pourrais créer la semaine prochaine... je n'aurais pas grandi avec lui. Je ne voudrais pas de lui. Mon plaisir est de créer des histoires à partir de ces personnages que j'ai aimés toute ma vie.'. »

 

Raison pour laquelle, plutôt que de claquer la porte de Disney, qui empêche la publication du dernier tome de sa biographie, il a préféré rester, et faire paraître sur Internet le volume qui manque. (via Bleeding Cool)