Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Disparition de Gaspar Saladino, un des plus grand lettreur de la BD

Antoine Oury - 09.08.2016

Manga/BD/comics - Comics - Gaspar Saladino lettreur - Gaspar Saladino décès - Swamp Thing comics


Gaspar Saladino, lettreur incontournable de l'Âge d'Argent de la maison DC Comics et de l'Âge de Bronze de Marvel, est mort le 3 août 2016 à l'âge de 89 ans. Outre l'écriture dans les phylactères, Saladino s'est fait remarquer avec de nombreux logos, dont le plus célèbre reste probablement celui de Swamp Thing.

 

Swamp Thing numéro 1, avec le logo dessiné par Gaspar Saladino

 

 

Né à Brooklyn, New York, en 1927, Gaspar Saladino s'approche de DC Comics en 1947, de retour de son service militaire, où il se voit confier un travail de lettreur. Payé comme indépendant 2 $ la page, Saladino est bientôt embauché à plein temps par la maison. Il est ravi, parce qu'il est persuadé « que travailler main dans la main avec les artistes pouvait être bénéfique », expliquera-t-il 60 ans plus tard dans un entretien.

 

Au départ, Saladino se retrouve à écrire les lettrages de petits strips intercallés entre les aventures des super-héros, ou bien des histoires de cow-boys. Il effectue également à la même époque les lettrages de la série Eerie, publiée par Warren Publishing.

 

L'arrivée du rédacteur en chef Carmine Infantino, à la fin des années 1960, change la donne : Saladino se retrouve à effectuer les lettrages des couvertures de comics. Au même moment, il devient freelance pour Marvel, le concurrent de DC, et se retrouve donc bientôt auteur des lettrages des couvertures des deux maisons... Chez Marvel, il signe Gaspar, Gaspar S ou L.P. Gregory.

 

 

Saladino effectuera des lettrages jusqu'en 2002. Parmi ses œuvres marquantes, signalons les logos de Swamp Thing, Les Avengers, Captain America, Green Lantern ou Vigilante. Il s'était vu confier le numéro spécial DC/Marvel Superman vs. the Amazing Spider-Man, en 1976, ainsi que le fameux Superman vs. Muhammad Ali en 1978, et a également signé les lettrages d'Arkham Asylum, écrit par Grant Morrison et dessiné par Dave McKean, en 1989.

 

via Comic's BeatBleeding Cool