Education et bande dessinée : quand le 9e Art parle aux élèves

Victor De Sepausy - 22.07.2017

Manga/BD/comics - Univers BD - Education bande dessinée - élèves éducation BD - Angoulême Cité BD


La Cité internationale de la bande dessinée et de l’image organise en partenariat avec Canopé Charente et avec les Etats Généraux de la bande dessinée la deuxième édition des rencontres nationales de la bande dessinée, manifestation qui vise à créer un espace de débats et d’échanges pour éclairer les évolutions en cours dans le secteur du 9e art en croisant différents types d’expertises.




 

Le thème retenu cette année est « éducation et bande dessinée ». La bande dessinée présente la caractéristique d’être à la fois une littérature, travaillant sur la narration et le texte, et un art visuel. Elle permet donc une approche sensible de la lecture et du récit, ainsi qu’un décryptage des images graphiques.

Convaincue des vertus du 9ème art dans le parcours éducatif des jeunes, la Cité a placé l’éducation artistique et culturelle au coeur de son projet. Elle est partenaire du Pôle de ressources pour l’éducation artistique et culturelle (PREAC) spécialisé en bande dessinée, piloté par Canopé Charente. La Cité a développé plusieurs actions pilotes en partenariat avec des établissements scolaires, en Charente, à Paris et à Douai, notamment.

Elles impliquent des auteurs, des historiens du 9ème art et les équipes de la Cité en initiant des ateliers de pratique graphique, des cours sur l’histoire et la théorie de la bande dessinée, des visites du musée de la bande dessinée.

Ces expériences portées par des équipes éducatives engagées ont toutes abouti à des résultats remarquables : le développement du goût pour la lecture, l’amélioration des capacités de concentration, une plus grande cohésion des classes et une dynamique nouvelle de réussite scolaire chez des élèves en situation de décrochage.
 

Cette deuxième édition des rencontres nationales de la bande dessinée vise à faire le point sur les acquis et sur les potentialités considérables que le 9ème art permet en matière d’éducation.
 

Rémunérer la présence des auteurs de BD en festival va “assainir les relations”


Des auteurs, des enseignants, des représentants des ministères de la culture et de l’éducation nationale, des intellectuels, des experts et des éditeurs viendront témoigner de cette richesse et des perspectives nouvelles que la bande dessinée offre pour les élèves, et également pour les professeurs.