Funky Flashman, cruelle caricature de l'éditeur Stan Lee par Jack Kirby

Antoine Oury - 31.10.2014

Manga/BD/comics - Comics - Jack Kirby Stan Lee - relation de confiance éditeur - Marvel Comics Mister Miracle


Marvel a concrétisé l'accord passé avec la famille de Jack Kirby, rendant au créateur sa paternité sur les dizaines de personnages Marvel qu'il a contribué à créer. Le nom de Kirby est en effet réapparu dans les dernières éditions des X-Men, des Fantastic Four ou des Inhumains, publiés par Marvel. Peu après le premier départ du King Kirby, en 1970, ce dernier ne se gênait pas pour croquer son ancien éditeur dans un comics...

 


 Funky Flashman, ersatz de Stan Lee, avec la barbe et le foulard

 

 

Le rythme de travail était rude, dans les années 1960, au sein de la Maison des Idées, sous la direction du sémillant et énergique Stan Lee. Un peu trop, peut-être : Steve Ditko et Joe Simon s'étaient déjà fait la malle, et Jack Kirby s'est finalement résolu à les suivre, après avoir tenté de suivre la cadence. « Je n'ai pas cette sensation de répression qui existe chez Marvel », expliquait-il en interview peu après son départ, alors qu'il travaillait chez... DC Comics.

 

Le souci, c'est que la qualité des dessinateurs, et l'impossible ubiquité de Stan Lee avaient peu à peu fait peser la charge des scénarios sur les dessinateurs eux-mêmes. Qui ne s'en trouvaient guère récompensés, puisque la signature de Stan Lee, véritable marque, déjà à l'époque, apparaissait partout. Il faut dire que, face à des artistes timides et peu désireux de se mettre en avant, Lee avait des qualités indéniables de communicant.

 

Comparé à un « Hugh Hefner de l'édition » par ses pairs, le self-made-man avait quelques facilités d'expression, et des manies, amusantes pour les néophytes, agaçantes pour ses collaborateurs. Et cet homme dans l'excès faisait évidemment un parfait sujet pour une caricature.

 

C'est dans le numéro 6 de Mister Miracle que Jack Kirby fait apparaître pour la première fois le personnage de Funky Flashman, un promoteur et entrepreneur véreux, lâche et beau-parleur. L'homme est totalement imberbe et chauve, met porte un masque qui le fait ressembler comme deux gouttes d'eau à Stan Lee.

 

Stan Lee, en 1968

 

Funky Flashman était accompagné par Houseroy, représentation caricaturale de Roy Thomas, le second de l'éditeur en chef de Marvel. À la fin de l'épisode, Funky Flashman abandonnait Houseroy à des brutes, pour que lui-même puisse s'enfuir : une façon de faire comprendre à Thomas qu'il était lui aussi éphémère.

 

Lee n'a pas réagi à l'attaque dessinée, laissant Roy Thomas dénigrer Kirby et ses « illusions paranoïaques selon lesquelles il a produit tous les héros Marvel seul, et même écrit leurs histoires ». Mais, quelques jours plus tard, on raconte que Lee avait rasé sa barbe.