Groom : des réseaux (sociaux) et des chatons, de l'addiction aux révolutions

Florent D. - 24.08.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - Groom magazine Spirou - réseaux sociaux sociologie - actualité bande dessinée


La première édition de Groom, sortie début janvier, a été un succès suffisant pour donner envie de recommencer. Les éditions Dupuis annoncent donc la parution d’un second numéro, toujours avec la perspective de traiter l’actualité à travers la bande dessinée. 

 

 

 

Avec 25.000 exemplaires du premier volume vendus, annonce Dupuis, Groom semble avoir trouvé sa place. Damien Perez, rédacteur en chef, expliquait à ActuaLitté, lors du lancement : « La bande dessinée permet d’ouvrir des champs de réflexion auxquels les médias ne nous habituent pas : on doit aller vite et rendre la situation facile à comprendre. Pourtant, les auteurs parviennent à simplifier un sujet tout en lui donnant une véritable profondeur. »

 

Cette fois, le sujet est tout trouvé : les réseaux. « Média de communication ou d’information, arme de résistance, plates-formes publicitaires, ils sont aussi de nouveaux espaces où fleurissent commerce solidaire, criminalité 2.0, persécution et chatons trop choupis. Bref : le pire comme le meilleur ! »

 

Au menu de ce deuxième volet de Groom, 100 pages pour comprendre et mesurer les enjeux de ces outils de communication, avec comme guest-stars, les renseignements généraux, et des sujets aussi complexes que le vol d’identité, Periscope, l’outil de Twitter, et ainsi de suite. 

 

Disponible en kiosque à compter du 1er septembre et dans les librairies, dès le 23.