Hervé Bourhis remporte avec Le Teckel, le prix Landerneau BD 2014

Cécile Mazin - 16.10.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Hervé Bourhis - prix Landerneau BD - Michel Edouard Leclerc


Avec Pascal Rabaté pour président du jury, le prix Landerneau BD 2014 a été remis à la – superbe – BD d'Hervé Bourhis, Le Teckel, publié chez Casterman avec Arte Editions. Ce prix qui illustre l'implication de longue date des Espaces Culturels E. Leclerc dans le monde de la bande dessinée distingue un album d'auteurs et de scénaristes francophones, publié depuis le début de l'année et dont le sujet, le style et le dessin sont à même de rassembler un large public autour de la bande dessinée.

 

 

 

« Lire, découvrir, diffuser la culture en général et le livre en particulier est plus que jamais au cœur de notre métier. C'est l'engagement de nos 1010 libraires qualifiés et de la totalité des vendeurs et prescripteurs des 215 Espaces Culturels E.Leclerc », assure Michel-Edouard Leclerc. 

 

Hervé Bourhis a reçu une dotation de 6 000 €, son ouvrage bénéficiera d'une campagne de publicité dans la presse et d'une mise en avant dans le réseau des 215 Espaces Culturels E.Leclerc.

" Pour vendre ce nouveau produit à nos partenaires médecins, nous allons allier l'expérience à la fraîcheur ". Ainsi la direction des laboratoires Duprat s'adresse-t-elle à son nouveau binôme commercial pour le convaincre d'accepter une collaboration en réalité imposée. Guy Farkas, surnommé " Le Teckel ", visiteur médical revenu de tout, devra faire équipe avec Jérémy Labionda, jeune cadre surdiplômé, en fait discrètement mandaté par sa hiérarchie pour enquêter sur les véritables agissements du Teckel. Bref, le mariage de la carpe et du lapin sur fond de mission à haut risque, puisqu'ils doivent vendre la nouvelle version d'un médicament soupçonné d'avoir provoqué des centaines de décès.

Cruel souvent, cynique parfois, mais d'un bout à l'autre extrêmement drôle, Le Teckel est une satire féroce de notre monde avide et amoral. C'est une grande histoire d'amitié, un brûlot anticapitaliste, une passion interdite, un thriller haletant ! N'ayons pas peur des mots : c'est un road trip à la française en CX break, entre Tandem et Les Galettes de Pont-Aven !

 

Hervé Bourhis est né en Touraine en 1974. Il s'est fait connaître dans le monde de la bande dessinée en 2002 avec Thomas ou le retour du tabou (Les Humanoïdes Associés), one shot se déroulant dans le Saint-Germain-des-Prés de Boris Vian pour lequel il obtient le prestigieux Prix René Goscinny. Il a signé depuis une dizaine d'albums, dont les remarqués Le Petit livre rock et Le Petit livre Beatles, en 2007 puis 2010 chez Dargaud, qui témoignent de sa passion pour la musique et le rock. Avec Christian Cailleaux, il a publié récemment Prévert, inventeur (Aire libre - Dupuis).

Également illustrateur et scénariste pour le dessin animé et collaborateur pour des événements dans le milieu musical, Hervé Bourhis participe depuis mars 2013 à l'aventure de la revue de bande dessinée numérique Professeur Cyclope.
Il a reçu en 2010 le prix Jacques Lob, pour l'ensemble de son œuvre.

 

 

Retrouver cette BD en librairie