L'arabe du futur, de Riad Sattouf, prix RTL de la BD

Cécile Mazin - 28.11.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Riad Sattouf - prix BD - RTL jury


L'Arabe du futur avait été publié, pour son premier tome, en mai dernier. Ce volume couvrait la période 1978-1984, et deux autres sont encore à venir. Et cette semaine, l'auteur a reçu le prix RTL de la BD, pour cette aventure racontant sa propre histoire, à travers la Lybie, dirigée par Kadhafi et la Syrie, engluée dans les mains d'Assad.

 

 

Riad Sattouf - Livre sur la Place 2014

Riad Sattouf, au Livre sur la Place 2014 (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Cette autobiographie pourrait être terriblement convenue : les scènes d'enfance ont été racontées mille fois, le déracinement est aujourd'hui le moteur de rayons entiers d'albums de voyages ou de reportages, la famille est depuis toujours au centre de l'autobiographie, et pourtant, une fois de plus Riad Sattouf parvient à faire vibrer les lecteurs.

 

Son absence totale de complaisance, l'honnêteté avec laquelle il dessine la mauvaise foi ou la violence de son père, comme les silences de sa mère, permettent de dépasser à la fois les clichés et le côté anecdotique dans lequel l'autobiographie peut souvent s'embourber.

 

« Cet album est une des œuvres rares qui dépassent leur genre. Avec L'Arabe du futur, nous ne sommes plus seulement dans la bande dessinée, mais dans une œuvre majeure qui place son héros aux côtés des Gavroche, Tom Sawyer et Oliver Twist », expliquait le jury. 

Né en 1978 d'un père syrien et d'une mère bretonne, Riad Sattouf grandit d'abord à Tripoli, en Libye, où son père vient d'être nommé professeur. Issu d'un milieu pauvre, féru de politique et obsédé par le panarabisme, Abdel-Razak Sattouf élève son fils Riad dans le culte des grands dictateurs arabes, symboles de modernité et de puissance virile. 

En 1984, la famille déménage en Syrie et rejoint le berceau des Sattouf, un petit village près de Homs. Malmené par ses cousins (il est blond, cela n'aide pas...), le jeune Riad découvre la rudesse de la vie paysanne traditionnelle. Son père, lui, n'a qu'une idée en tête : que son fils Riad aille à l'école syrienne et devienne un Arabe moderne et éduqué, un Arabe du futur.

 

L'arabe du futur, à retrouver en librairie

 

 

Une BD que ActuaLitté avait particulièrement appréciée

Au final, on constate une fois de plus que Sattouf est un vrai conteur : on tourne la dernière page le plus lentement possible, parce qu'on n'a pas envie de quitter les rives de la Méditerranée, les dernières décennies du millénaire passé et ces personnages attachants, que la vie ne récompense pas vraiment. On a envie qu'il leur arrive quelque chose de bien. Que leur fils devienne bédéaste, par exemple. Qui sait ? Ça pourrait très bien venir dans les prochains volumes qu'on lira avec impatience !