La billetterie de la San Diego Comic-Con épuisée en 90 minutes

Julien Helmlinger - 18.03.2014

Manga/BD/comics - Comics - San Diego Comic-Con - Billetterie - Evénement


Le roman graphique et la culture pop rassemblent les foules aux Etats-Unis. Avec son nombre de participants plafonné à 130.000, chiffre comprenant les visiteurs, fournisseurs, bénévoles et organisateurs, l'édition 2014 de la Comic-Con de San Diego, qui se tiendra du 24 au 27 juillet prochain, voit d'ores et déjà sa billetterie « épuisée ». Tandis que les badges ont été mis en vente samedi matin, les fervents amateurs de la manifestation internationale se les seront tous arrachés en l'espace de 90 minutes, confirment les organisateurs. 

 

 

 

 

Nombre d'amateurs de comics et de cosplay devaient attendre l'ouverture de la billetterie, samedi, carte de crédit entre les dents, devant leurs écrans d'ordinateur. La vente de badges d'admission à la Comic-Con ayant été ouverte sur le coup de 9h00, l'affaire était pliée aux environs de 10h30. Le site web de la manifestation, prévoyant visiblement ce succès, qui se reproduirait d'ailleurs chaque année, invitait les internautes à se connecter sur sa page dès 7h00.

 

Selon David Glanzer, le directeur du marketing et des relations publiques pour la Comic-Con, une part des entrées aurait été achetée ou délivrée au fil d'un long processus de distribution. Le nombre de places écoulé au cours de cette petite heure et demie n'est donc pas précisé.

 

Bien entendu, dans ces conditions, les fans sont nombreux également à être déçus de ne pas avoir obtenu leur passeport pour la fête, habitués y compris. Mais les inconditionnels devaient se douter que l'affaire ne serait pas facile, la ruée vers les tickets avait notamment déjà provoqué le crash du site web en novembre 2010, quand avait été ouverte la vente des entrées pour l'édition 2011 de la Comic-Con.

 

Le petit événement lancé timidement en 1970, dans le sous-sol de l'U.S. Grant Hotel de San Diego, serait devenu un véritable monstre qui envahit chaque année le centre de conventions ainsi que les hôtels de la ville californienne à l'occasion d'un long week-end estival.