Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La Comic Con' de Paris annule son édition 2014

Nicolas Gary - 20.12.2013

Manga/BD/comics - Comics - Comic Con' - Japan Expo - édition 2015


N'insistez pas, il n'y aura pas de Comic Con' à Paris l'an prochain. Après cinq années de bons et loyaux services, la manifestation s'accorde un break pour 2014, et promet de revenir plus forte que jamais, avec de nouveaux super pouvoirs. Depuis cinq ans, le festival se déroulait au sein de la Japan Expo, mêmes dates, mêmes lieux, mêmes visiteurs...

 

 

David Finch, crédit Comic Con

 

 

Mais voilà : l'événement a aussi ses fans propres et la pause de juillet 2014 n'intervient que pour « donner à Comic Con' Paris l'ampleur qu'il mérite », assurent les organisateurs. Plus d'espace et de liberté sont nécessaires, mais ces deux denrées nécessitent « du temps et de l'énergie ». 

 

Cela passera donc par une séparation du tandem formé avec la Japan Expo, pour que chacun puisse suivre et trouver sa propre voie, sans qu'il faille trancher la tête à qui que ce soit. Pas de comics à Villepinte donc, mais un programme pour 2015 qui sera à la hauteur de cette absence.  

Un véritable Big Bang de comics, de cinéma, de séries, de stars de la culture geek, un univers de tous les mondes imaginaires : voilà ce que Comic Con' Paris aspire à devenir. Et pour ce faire, il lui faut un peu de temps pour pouvoir revenir sous une nouvelle forme, dans un nouveau lieu et avec une nouvelle programmation, en phase avec vos attentes et vos envies.

 

Il faudra surveiller avec attention les prochaines évolutions. Pour son cinquième anniversaire, c'était David Finch qui était mis à l'honneur, dessinateur de comics canadien.

 

Après avoir connu le succès sur le continent européen, les créateurs de la Japan Expo, déjà présente à Paris, à Bruxelles et à Marseille, avaient exporté leur concept événementiel aux Etats-Unis, apprenait-on en juillet dernier. Rendez-vous était donné pour l'occasion du 23 au 25 août 2013 à Santa Clara en Californie.

 

Le lieu choisi, un très grand bâtiment commercial, proche de l'océan, paraît aux organisateurs déjà un gage de réussite. Et, même si le manga se vend moins bien aux Etats-Unis qu'en France, le pari est lancé. Cette manifestation pourrait d'ailleurs bien contribuer à développer la notoriété de ce genre de fictions.