La société Moulinsart : toujours dans son bon droit

Clément Solym - 18.09.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - moulinsart - procès - droit


Attaquée pour « atteinte au droit de reproduction » et « préjudice moral », la société Moulinsart, qui gère les droits des héritiers d'Hergé vient de remporter un procès intenté par le fils d'un certain René Verhaegen.

 

On est pourtant plus habitué à voir Moulinsart du côté des faiseurs de procès. Mais, quand la donne change, la conclusion reste la même ! Le litige portait sur des textes et illustrations publiés par Moulinsart dans deux ouvrages : Les Débuts d'Hergé et Chronologie d'une œuvre.

 

En 1928, Hergé travaillait au sein du quotidien Le Vingtième Siècle, aux côtés de René Verhaegen, aide-comptable. Ce dernier avait proposé de petits textes au dessinateur qui les avait associés à des illustrations. Le tout avait ensuite été publié dans le journal. Certaines de ces petites œuvres étaient reprises dans les ouvrages publiés par Moulinsart. C'est ce qui a poussé le fils de René Verhaegen à aller en justice.

 

Mais il a perdu, Moulinsart s'en tirant en objectant le droit à la citation, un droit qui pourrait bien revenir en pleine figure de cette société qui se montre souvent très tatillonne sur les utilisations possibles des planches dessinées par Hergé.