Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

La voix originale de Charlie Brown condamnée à un an de prison

Lauren Muyumba - 10.05.2013

Manga/BD/comics - Comics - Peanuts - Peter Robbins - Charlie Brown


L'Américain Peter Robbins, ex-compagnon de Shawna Kern, a terni son image du petit garçon des années 60 qui faisait la voix du héros de la BD Peanuts, version télévisée. À 56 ans, c'est un tout autre avenir qui se dessine. Mercredi 8 mai, il a été condamné à un an de prison pour avoir harcelé son ex, et le chirurgien esthétique de celle-ci.

 

 

 

 

Le juge a repris volontairement les termes employés par Lucy, amie de Charlie Brown : « Ne soyez pas un imbécile ». Le personnage de bande dessinée représentait « the great american un-success story », c'est-à-dire l'opposé du rêve américain, quelqu'un qui échoue dans presque tout ce qu'il fait. Il ne faudrait pas que le petit héros de fiction dépeigne sur celui qui lui a prêté sa voix, depuis le tout premier épisode télévisé de 1965 (A Charlie Brown Christmas).


Après une première arrestation en janvier, Peter Robbins a plaidé coupable pour avoir harcelé moralement son ex-petite amie, et traqué sa chirurgienne Lori Saltz. Peter Robbins avait payé à Shawna Kern une augmentation mammaire. Mais, en conflit avec elle, il a voulu absolument être remboursé par Lori Saltz pour cette opération. Il aurait menacé Shawna en la prenant par le cou pour qu'elle l'accompagne faire cette demande.


De son côté, la chirurgienne a trouvé un mot laissé sur sa porte, stipulant qu'il la « casserait en deux », si elle ne le remboursait pas. Elle en était même arrivée à embaucher un garde armé. Mais aujourd'hui, c'est à Peter Robbins de lui verser la somme de $15,082 de dédommagement. Il doit aussi éviter de lui téléphoner dans les 10 années qui viennent. Son ex-compagne a également subi une trentaine d'appels en une journée, et des menaces de mort envers elle et son fils, si elle ne ramenait pas à Peter Robbins son chien et sa voiture.


Après le procès, il a été immédiatement remis en liberté dans un centre résidentiel de traitement de la toxicomanie. Il doit purger sa peine en cure de désintoxication, et pourrait faire quatre ans de prison s'il ne respectait pas ces conditions. L'accusé semble totalement reconnaître ses torts puisqu'il s'est excusé auprès des deux femmes pour les frayeurs qu'il leur a fait subir.


Pour lui, le traitement pour se défaire de l'alcoolisme et de l'addiction aux médicaments est une première étape de franchie pour retourner sur le droit chemin. Redeviendra-t-il le petit garçon adorable du bon vieux temps ? Il semblerait le vouloir, à y croire l'ambiance mélodramatique où il a ravalé ses larmes face au juge et a dit aimer encore son ex-petite amie.


Peter Robbins reste "La" voix de Charlie Brown aux yeux de Scott Mc Guire, qui gère le site internet "FiveCentsPlease.org", une source d'information regorgeant d'histoires qui découlent du monde de Charlie Brown et de son auteur Charles M.Schulz . Dans une récente version de Charlie Brown disponible sur les smartphones, on retrouve d'ailleurs la voix de l'acteur.