Le Cosplay mis à mal par l'accord de partenariat trans-pacifique ?

Clément Solym - 10.11.2011

Manga/BD/comics - Univers Manga - TPP - danger - dojinshi


Lundi dernier une conférence était tenue en live sur la plateforme Nico Nico Douga sur les répercussions de l'entrée du Japon dans l'accord de partenariat trans-pacifique (ou TPP).

On se souviendra que cet accord doit être passé entre 9 pays de la région pacifique (les États-Unis, l'Australie, le Brunei, le Chili, la Malaisie, la Nouvelle-Zéland, le Péru, le Vietnam et Singapoure) et qu'il vise à uniformiser (sur le modèle américain) les lois de ces pays sur le droit d'auteur.Le Premier ministre japonais, Yoshihiko Noda, doit se rendre au sommet Asia-Pacific Economic Coopération à Hawaï ce week-end. Il doit aussi annoncer si, d'ici peu, le Japon participera aux discussions concernant le TPP.

 


Le mangaka Ken Akamatsu, après avoir lu l'article de l'universitaire et juriste Kensaku Fukui sur ce sujet, avait tiré la sonnette d'alarme. L'accord permettant aux autorités d'intervenir en cas d'infraction aux droits d'auteurs, sans dépôt de plainte au préalable des ayants-droits, il mettrait en péril la production de dojinshi parodiques. Selon Ken Akamatsu, les dojinshi sont eu coeur de l'industrie du manga et celle-ci pourrait donc s'en retrouver fortement affectée.

La conférence de ce lundi était intitulée : « Comment le TPP va changer le net et les droits d'auteurs ? Un examen en profondeur : De l'extension des conditions du droit d'auteur au changement de la loi pour permettre un renforcement unilatéral et des sanctions légales ». L'universitaire et juriste Kensaku Fukui ainsi que l'artiste média Kazuhiko Hachiya y ont participé.

 

Le TPP va-t-il tuer le cosplay et les dojinshi ?


Ce dernier a soulevé plusieurs points importants. Il a fait part de sa crainte de voir la police avoir le droit de choisir qui ou quoi poursuivre, et particulièrement les oeuvres « érotiques » (dont une part significative est effectivement du dojinshi parodique). À ce titre, on se souviendra que le gouvernement de Tokyo a décidé l'année dernière de renforcer sa politique en matière de contenus érotiques ou violents avec une loi aux contours très flous.

Kazuhiko Hachiya a aussi indiqué que toutes les productions dérivées pourraient pâtir de cet accord. Il a enfin évoqué la question du cosplay. Une tradition pour les fans, un passage obligé dans toutes les conventions, y compris les conventions légales. Pourtant si l'on y regarde de plus prêt, avec le cosplay, les fans s'habillent comme leurs personnages d'anime, de manga, de jeux vidéo préférés, et cela pourrait être interprété comme une infraction aux droits d'auteur. Le TPP aura-t-il pour effet la répression du cosplay au Japon ? Les dojinshi et le cosplay font partie des fondements de l'industrie du manga au Japon, les mettre en dange serait mettre en danger l'un des secteurs les plus florissants de l'économie japonaise.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.