Le dessinateur de presse palestinien Baha Boukhari est mort

Antoine Oury - 30.10.2015

Manga/BD/comics - Univers BD - Baha Boukhari décès - dessinateur de presse - Cartooning for Peace


L'association loi 1901 Cartooning For Peace, qui lutte pour une meilleure compréhension entre les peuples à l'aide du dessin de presse, annonce le décès du dessinateur de presse palestinien Baha Boukhari, à l'âge de 71 ans. L'homme faisait partie des 12 dessinateurs à l'origine de la création de l'association, et était salué comme un des grands du dessin de presse.

 

Baha Boukhari dans le documentaire Caricaturistes, Fantassins de la démocratie

 

 

Né en 1944, Boukhari commence ses dessins pour la presse dès ses vingt ans, au Koweït, jusqu'en 1988 : c'est à partir de 1994 qu'il est publié dans la presse palestinienne, dans les colonnes du journal Al-Quds. En 1999, il rejoint l'équipe du journal Al-Ayyam de Ramallah, journal plus modéré et leader dans la capitale.

 

Critique à la fois envers la politique israélienne et le Hamas, mouvement islamiste palestinien, Baha Boukhari aura des problèmes avec les deux autorités, ce qui ne l'empêchera pas de participer à des débats, à Jérusalem. Une liberté de parole et de dessin qui lui vaudra aussi l'animosité du Fatah, mouvement de libération de la Palestine fondé par Yasser Arafat, parce qu'il avait critiqué les objectifs du parti. Lequel essaiera de le faire passer pour un ennemi de l'Islam, sans parvenir à faire plier le dessinateur.

 

En 2008, le Cartoonists Rights Network International lui avait décerné le Prix du Courage pour sa résistance aux méthodes d'intimidation du Fatah. Le film Caricaturistes, Fantassins de la démocratie, montrait Baha Boukhari au travail. Le caricaturiste s'est éteint jeudi soir dans un hôpital à Ramallah, des suites d’une longue maladie.

 

 

 

 

(via Bled, Cartooning For Peace)