Le garçon battu à mort sera Superman, promet finalement DC

Antoine Oury - 10.07.2014

Manga/BD/comics - Comics - DC Comics - Jeffrey Baldwin - logo Superman


En 2002, le Canada apprenait avec horreur la mort d'un petit garçon, Jeffrey Baldwin, affamé à la mort par ses grands-parents. Todd Boyce, un père d'Ottawa, avait décidé d'ériger une statue en mémoire du petit martyr. Avec la famille, il voulait représenter Jeffrey Baldwin dans un costume de Superman, un déguisement qu'il aimait revêtir. DC Comics s'est d'abord opposé à l'usage du fameux logo, mais s'est finalement rétracté.

 

 


Photo du prototype de la statue, avec le logo Superman

 

 

Face au refus initial de l'éditeur, « pour diverses raisons légales », Todd Boyce, à l'origine de la collecte de fond pour financer la statue, avait envisagé de remplacer le logo avec le « S » de Superman par un « J » pour Jeffrey. Visiblement, les réactions du public ont été assez courroucées, après l'annonce du refus, pour pousser l'éditeur à changer d'avis.

 

« DC Entertainment s'appuie sur des critères flexibles quand nous recevons des demandes comme celle-ci, et nous avons reconsidéré notre position entre-temps. Après s'être assuré de l'accord de la famille, DC Entertainment autorise l'usage du "S" de Superman sur la statue en mémoire de Jeffrey Baldwin », a déclaré un porte-parole.

 

Face aux explications initiales de DC Comics, qui avançait notamment qu'un droit d'utilisation devait dans tous les cas être facturé, certains avaient suggéré que l'éditeur n'avait qu'à faire payer 1 $ symbolique de droit d'auteur à Todd Boyce. Ce dernier a salué le geste de l'éditeur. La statue sera dévoilée cet automne, au coeur de Toronto, 14 ans après la mort du petit garçon.