Le marché des romans graphiques dominé par DC Comics

Clément Solym - 31.12.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - romans graphiques - DC Comics - New York Times


Chaque semaine, le New York Times publie sa « bestsellers list », un rendez-vous immanquable pour le monde du livre outre-Atlantique. Et ces listes ne s'attardent pas seulement sur les romans, en témoigne une longue analyse des classements consacrés aux romans graphiques, sur ComicsBeat. Et, d'après les ventes, DC Comics domine de loin ce marché, ne laissant que quelques miettes de $ à des éditeurs comme Image ou Marvel.

 

 

DC Comics: NYC Oct. 2009Rob Thurman, CC BY 2.0

 

 

Si la première publication à avoir ouvert l'année 2012 revient à une maison d'édition à la taille relativement modeste par rapport aux géants DC et Marvel (Habibi, publié par Pantheon, l'éditeur historique de Maus), le reste des classements réserve une large place au catalogue DC Comics. À elles seules, les deux collections Old 52 et New 52 font déjà des dégats, mais le succès des rééditions de Batman : Earth One, auxquelles le film de Christopher Nolan n'est pas étranger, finissent le boulot. La franchise Superman, sur les écrans l'an prochain, devrait aboutir aux mêmes effets.

 

Les éditions Image, qui cartonnent grâce à Walking Dead, profitent aussi de la série publiée sous la forme hardcover (édition rassemblant plusieurs épisodes du comics hebdomadaire) pour se faire une petite place. Hachette peut remercier le reporter à la houpette Tintin, ainsi que les vampires de Twilight, restés quelques semaines en tête du classement.

 

 

L'éditeur rival de DC, Marvel, sauve la mise avec les X-Men et Daredevil. Toutefois, la maison est plutôt connue pour ses publications en comics, et ses romans graphiques se vendent généralement beaucoup moins bien que les titres de DC Comics. Une tendance inversée si l'on observe les chiffres de vente au numéro... (voir notre actualitté)