Le musée du Louvre accueille une exposition de BD et de bulles

Clément Solym - 12.12.2008

Manga/BD/comics - Univers BD - BD - Louvre - Joconde


Cette chère et douce Mona Lisa, la Joconde au sourire énigmatique, va devoir supporter du 22 janvier au 13 avril une exposition pour le moins iconoclaste : le Louvre accueille en effet, à l'initiative de Fabrice Douar toute une collection de BD pour donner un coup de modernité à son musée.

La Joconde d’après Marc-Antoine Mathieu
© Marc-Antoine Mathieu
La Joconde d’après Eric Liberge
© Eric Liberge

Manga, comic, SF ou encore chronique sociale, tout va y passer, grâce à cette collaboration entre le Louvre et Futuropolis. Carte blanche et liberté totale sont annoncées, et s'ouvrent à « des univers graphiques personnels et originaux », pour faire profiter d'une réelle diversité et de la richesse de la création BD d'aujourd'hui.

Trois événements majeurs ponctueront cette exposition :
  • Vernissage presse le mercredi 21 janvier 2009 de 14 h 30 à 17 h 30
  • Création d’une planche en direct par Bernard Yslaire, dans l’exposition, le mercredi 21 janvier 2009 de 17 h à 18 h
  • Dédicace des albums parus et Nocturne le vendredi 6 mars 2009.
Quatre titres, quatre auteurs, quatre genres

Quatre titres sont attendus pour cette collection, dont le dernier sortira en mai 2009. Et pour ce faire, donc, quatre auteurs soit autant de styles différents. Nicolas de Crécy présentera ainsi 19 planches avec Période glaciaire, des aquarelles en A4. Marc-Antoine Mathieu proposera lui 14 encres de Chine avec Sous-sols du Révolu.

La Joconde d’après Nicolas de Crécy
© Nicolas de Crécy
La Joconde d’après Bernard Yslaire
© Bernard Yslaire

Pour Éric Liberge, c'est une évolution depuis l'ébauche jusqu'à l'oeuvre achevée en 5 croquis, format A3, Aux heures impaires. Enfin, le dernier pan de cette tétralogie sera Le Ciel au-dessus du Louvre, de Bernard Yslaire et Jean-Claude Crrière, dessiné directement sur ordinateur et présenté sur écran.

La nouvelle série de quatre albums résultant de la collaboration Louvre/Futuropolis débutera avec Hirohiko Araki, qui exposera 2 planches en A2 d'un manga. « En les accrochant au mur à la manière de dessins, la scénographie permettra de se défaire du récit et de mieux saisir la pure esthétique d’un même geste de la première à la dernière planche », annonce-t-on.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.