Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le pervers Tortue Géniale de Dragon Ball fait l'objet d'une plainte

Bouder Robin - 16.06.2017

Manga/BD/comics - Univers Manga - dragon ball tortue géniale - dragon ball super - dragon ball muten roshi


La série Dragon Ball Super vient de faire l'objet d'une plainte, un parent ayant estimé que le personnage de Tortue Géniale adoptait un comportement pervers envers les femmes. Le BPO, comité d'éthique dans la diffusion de programmes japonais, reçoit constamment des réclamations accusant les anime d'être inadaptés aux enfants.


Muten Roshi, Dragon Ball, Akira Toriyama



Voilà les personnages féminins de Dragon Ball enfin vengés ! Kamé Sennin AKA Muten Roshi AKA Tortue Géniale, personnage que les fans d’anime connaissent bien, vient de se faire réprimander pour son comportement déviant envers les femmes par un comité d’éthique dans la diffusion de programmes japonais, le BPO (Japan's Broadcasting Ethics and Program Improvement Organization).

 

Le comité vient en effet de partager une plainte reçue d’un parent téléspectateur : « Dans ce dessin animé, il y a des scènes où vieil homme touche le corps de jeunes filles et regarde sous leur culotte contre leur volonté. Ces scènes n’apportent rien à l’histoire. J’adore regarder cette série avec mon fils tous les week-ends, mais il est inapproprié de montrer ce genre de choses à des enfants dans un anime. »

 

Le nom de l’anime en question a été masqué par le BPO, mais il ne fait aucun doute, au vu des indices disséminés dans la plainte, qu’il s’agit du récent épisode de Dragon Ball Super centré sur Tortue Géniale, dans lequel le vieux maître d’arts martiaux pervers adopte effectivement un comportement déviant vis-à-vis d’une jeune fille nommée Yurin.

 

 

Un anime annoncé à Annecy pour le manga Pluto, d'après l'Astro Boy d'Osamu Tezuka


Dragon Ball Super n'est pas le premier anime à se faire accuser de la sorte : en avril dernier, le BPO avait déjà recueilli une plainte pour « contenu sexuel extrême » dans Seven Mortal Sins, et bien d'autres avant cela ; la violence gratuite est l'un des motifs de plaintes les plus courants.

<

>

En revanche, certains cas prêtent plus à sourire qu'à s'indigner : l'organisation avait reçu l'an dernier plusieurs plaintes accusant le jeu Pokemon Go de laisser aux joueurs toute latitude de donner des noms « inappropriés » à leurs Pokémon. Autant dire que certaines réclamations vont peut-être un peu trop loin pour paraître crédibles...

Malgré le comportement douteux du personnage de Muten Roshi, Dragon Ball Super a le mérite d'évoluer quelque peu avec son temps, et a créé l'engouement général récemment avec Caulifla, première femme de la saga à devenir Super Sayian. C'est déjà ça !
 


Via ComicBook