Le rapport entre un manga, des écolières et Android ?

Clément Solym - 05.01.2012

Manga/BD/comics - Comics - Android - Sweet Android High School - Google


Les Japonais ne manquent pas d'imagination. Pour preuve, la création d'un manga qui met en scène les différents fabricants de téléphones qui utilisent le système Android. Et ces marques sont représentées sous la forme d'écolières japonaises : bienvenue à la Sweet Android High School.

 

Les tribulations de ces écolières japonaises sont censées représenter les guerres que se livrent les grandes marques, les coups bas et autres intrigues du moment. Elles s'appellent Sony-Eri-chan, Sam-Sung-chan, Elle-G-chan ou Moto-Laura-chan et sont écolières à la Sweet Android High School. Les lecteurs attentifs y croiseront même les termes de Ice Cream Sandwich ou Galaxy Nexus, si chers à l'univers Android.

 

 

 

 

 

 

Malheureusement, pour les personnes intéressées, le manga n'est disponible qu'en japonais. Le site CNET révèle cependant quelques élèments. Scandale à la Sweet Android High School! Le prof, Mr Google va épouser une certaine Moto-Laura-chan. Il s'agit d'une référence à l'achat de Google, celui du fabricant Motorola Mobility. Apple n'est pas pour autant laissé de côté mais sans mini-jupe, ni air candide. La société est représentée par un personnage masculin qui tient une pomme, et qui s'appelle Mr Apple (pour la subtilité, il faudra repasser).

 

Forcément ça désacralise mais ce n'est pas plus mal.

 

 

Crédits : ascii.jp




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.