Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Magnetic Press publie 'Daomu', version roman graphique

Antoine Oury - 12.11.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Magnetic Press - Daomu Dao Mu Bi Ji - roman chinois Kennedy Xu


Dès 2007, une vague horrifique s'abattait sur la Chine avec la publication du roman Dao Mu Bi Ji, signé Xu ‘Kennedy' Lei. Traduit en Daomu ou Grave Robbers' Chronicles selon les marchés, le bouquin s'est écoulé à plusieurs millions d'exemplaires, plus rapidement que prévu, valant à son auteur le surnom de « Stephen King chinois », et générant des dizaines d'autres bouquins du même genre.

 


 

 

 

Sur l'année 2010, le livre s'était écoulé à plus de 3 millions d'exemplaires, sans compter les 20 millions supplémentaires qui circulaient sur le marché noir chinois. Un succès d'une ampleur considérable, qui avait vu fleurir en librairies des dizaines d'ouvrages centrés autour des pilleurs de tombes, un point crucial dans l'intrigue du roman, qui allie fantastique et horreur.

 

Xu “Kennedy” Lei, l'auteur, a fait fructifier le filon avec 8 suites au bouquin original, qui poursuivaient la trame, et deux romans annexes consacrés au personnage principal, Wu Xie. En mars 2013, alors que ces deux ouvrages étaient toujours en cours d'écriture, Kennedy Lei avait annoncé sa retraite, sur le réseau social Weibo.

 

La saga est parue aux États-Unis, mais n'a visiblement pas été traduite en France. Magnetic Press en publiera l'adaptation graphique dès le mois de décembre prochain, confiée à Concept Art House, le studio de James Zhang et à l'artiste Ken Chou.