Marsu Production défend son Gastoon

Clément Solym - 23.08.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - gastoon - jeunesse - caricature


Dans un format classique de 48 pages, une manière classique de faire de l’argent sans grande originalité a été trouvée par Marsu Productions. Un vrai bonheur à lire selon l’éditeur. Pas selon notre critique.


« Non ce n’est pas le petit Gaston ou un pâle ersatz de son illustre oncle ! » revendique l'éditeur. Il aurait peut-être fallu l'habiller et l'appeler autrement dans ce cas non ?
 


« Gastoon est un personnage à part entière qui vit ses propres aventures dans un monde moderne, entouré de sa bande de copains » continue Marsu Productions. Il est jeune, drôle, dynamique et … plus sérieux. Fini les babas cools. Vive le business écolo. Car l’avenir de la planète c’est important. La nouvelle Mademoiselle Jeanne le rappelle sans cesse à notre juvénile gaffeur, « plus écologique ».

Dans notre chronique :

Gastoon ferait un excellent album de pastiche. Un hommage, à la limite. On trouverait le clin d'œil amusant et le travail de copiste plutôt bien assumé. Mais il n'est question ici ni d'hommage ni de parodie, Gastoon est bel et bien une série qui démarre, destinée à cartOOnner dans les ventes, profitant du formidable troupeau de fans de Gaston, qui ont réservé un accueil chaleureux à toutes les sorties posthumes du héros en espadrilles.

 

 

 Les éditions Marsu Productions ont tablé sur la sûreté des ventes avec cet album. Mais ils se trouvent pris dans le feu nourri des fans, entre ceux qui considèrent que c’est Franquin est intouchable, et ceux qui considèrent que la caricature est sans intérêt, et son procédé éculé. Le petit Spirou avait lui obtenu un succès exceptionnel. 

 

La qualité des gag ne sauvera pas l’album. Il semble que la main-mise de l’éditeur sur le personnage de Gaston n’aura servi qu’à en empêcher toute réutilisation inventive.

(Via l'AFP)