Neuro, le Mange-Mystères tome 3, L'homme sans nom

Clément Solym - 30.01.2009

Manga/BD/comics - Univers Manga - neuro - mystère - yusei


Chaque tome de Neuro est un vrai petit délice d'humour, de folie graphique et d'intrigues vertigineuses. Le tome 3 ne déroge pas à la règle, apportant même un peu de noirceur et de réalisme à cet univers.

L'histoire :


Après s'être débarrassé d'un journaliste un peu encombrant, Neuro est alléché par l'odeur d'un mystère. Cette odeur émane d'un homme venu demander de l'aide au cabinet de la détective des ténèbres. Celui-ci estime que son fils a un comportement étrange. Il souhaite que Yako Katsuragi le prenne en filature pour découvrir ce qu'il cache. La résolution de cette enquête en surprendra plus d'un...

Un volet plus sombre et réaliste

Dans ce troisième tome, le mangaka met en place des éléments pour une intrigue plus longue. Un humain, Sai (ou « X ») aux habilités particulières va croiser la route de Neuro et devrait réapparaître ponctuellement pour devenir une sorte d'adversaire récurrent. Et ça promet de beaux duels.

Son arrivée apporte une nuance plus sombre à la série. On quitte un peu l'univers des criminels loufoques aux motivations délirantes, pour rentrer dans quelque chose qui relève plus du thriller d'angoisse ou d'horreur. Une nouvelle tonalité qui loin d'être en rupture avec le reste de la série, lui apporte un peu plus de densité.

Une autre intrigue au long cours voit le jour dans ce tome mais celle-ci se situe plus dans la veine sociale. En effet, jusqu'à présent Neuro et Yako n'avaient aucun mal à s'ingérer dans les enquêtes de la police. Cela était dû à leurs bons rapports avec l'inspecteur Eishi Sasazuka. Mais voilà, les supérieurs de celui-ci commencent à se poser des questions sur cette détective privée boulimique et son drôle d'assistant.

À plus forte raison parce qu'ils résolvent avant la police tous les mystères auxquels ils sont confrontés. Une enquête est ouverte. Encore une fois, ce nouvel élément vient enrichir la trame principale de la série, lui apportant une petite touche de réalisme au moment opportun.

De l'humour, des intrigues et des dessins délirants


Le mangaka, Yusei Matsui, ne laisse quand même pas de côté tous les ingrédients qui font le charme de Neuro, le Mange-Mystères. On a encore droit à des planches magnifiques aux dessins délirants. Les techniques monstrueuses de Neuro sont toujours aussi originales et drôles. Le charac design est impeccable jusque dans les déformations des visages des personnages.

L'humour est décapant en partie grâce au côté impitoyable et insouciant de Neuro. Ce dernier sans se départir de sa mentalité de démon, commence à s'intéresser aux humains et deviendrait presque pédagogue. Enfin à sa manière... Ne serait-ce pas un signe d'attachement ?

Nous avons l'habitude de dire que Neuro, le Mange-Mystères est un excellent titre et nous ne reviendrons pas sur cet avis cette fois non plus. Souvent de bonnes recettes de manga s'essoufflent au bout du deuxième tome et la série commence à perdre de l'intérêt au troisième. Là, c'est tout le contraire.

Non seulement, Yusei Matsui sait conserver et renouveler les éléments qui font l'originalité de son manga, mais en plus, il est à même de rendre son univers plus complexe et plus dense. C'est la marque d'un grand mangaka et d'une série inoubliable. Nous vous recommandons fortement Neuro, le Mange-Mystère tome 3 (à condition bien sûr d'avoir lu les deux autres hein !)

Neuro, le Mange-Mystère, tome 3, L'homme sans nom, de Yusei Matsui est édité par Glénat. Vous dévorerez les 208 pages d'humour décalé et d'intrigues bien ficelées pour 6,50 €.