Petits Soldats de Stephen King : un dessin animé à la russe

Nicolas Gary - 26.09.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Stephen King - adaptation russe - Battleground


Dans un passé presque lointain, Stephen King avait fait paraître un court récit, Battleground, dans le magazine Cavalier. Sorti en 1972, le texte avait ensuite été ajouté à un recueil, Night Shift, six ans plus tard. Petits Soldats, en français, était présent dans le recueil Danse macabre, tout un poème, et avait connu une adaptation, par Richard Christian Matheson au scénario et Brian Henson à la réalisation. 

 

 

 

 

 

La mini série qui réunissait plusieurs autres nouvelles portées à l'écran s'appelait Rêves et Cauchemars, et fut produite en 2006, mais Battleground a vécu, dès 1986, une vie assez indépendante, inspirant des producteurs et réalisateurs russes. On retrouve ainsi, sur la toile une version en dessin animé, ou presque, de cette nouvelle.  

 

Petits soldats raconte comment un tueur à gages, John Renshaw, reçoit un paquet dans lequel se retrouvent des jouets – de petits soldats – qui commencent à l'agresser, et déploient non seulement une ingéniosité folle, mais surtout une farouche envie d'en découdre. Et essayez de lutter contre des figures qui mesurent quelques centimètres de hauteur. 

 

Le petit paquet est envoyé par la femme de Hans Morris, l'homme que John veut descendre. Il contient donc ces petits soldats, un ensemble de GI Joe spécial Vietnam, qui va se mettre à pied d'œuvre pour tuer ce cher John. Un texte dont le souvenir est encore terrifiant, surtout quand on découvre les outils mis en place par ces soldats pour accomplir leur mission...

 

Donc une version russe, une adaptation de 1986, plutôt réussie, et opérée par Mikhaïl Titov, qui a su rendre l'ambiance dans l'appartement du tueur, qui fait face à de mini lance-roquettes et autres hélicopètes. Profitez des sous-titres pour mieux vous immerger – et de la pause déjeuner pour visionner la vidéo qui fait une petite dizaine de minutes.

 

(via Open Culture)