Pour le pire et le Maëster

Florent D. - 16.04.2015

Manga/BD/comics - Univers BD - Maëster dessins - recueil aventures


Récemment, Glénat a fait un petit plaisir aux fans en proposant une nouvelle édition de Maëster... et boules de gomme, un recueil de 12 histoires du dessinateur. L'occasion de redécouvrir les calembours et les dessins chargés de petits détails et d'humour. Et puis, c'est aussi le massacre en règle de tout ce qui ressemble à une icône.

 

 

 

 

Il s'agit là d'une réédition, donc pas besoin d'en faire trop, mais le plaisir de retrouver Tintin ou encore une parodie d'Huphrey Bogart ou encore Isabelle Adjani, et au beau milieu, Maëster, avec d'impressionnantes moustaches, tout cela est fort plaisant. 

 

D'ailleurs, pour le seul et égoïste plaisir de retrouver Superdupont (de Gotlib) qui affronte Goldorak... ou s'acharne à lutter contre l'invasion d'extraterrestres en luttant contre ET, passant devant la Lune en vélo...

 

C'est un noir et blanc bien comme on les apprécie, et les références sont un peu tournées vers les années passées, mais un petit supplément fera le bonheur des amateurs. Plusieurs dessins – notamment le délicieux Men in Pink, ou un recueil de différentes couvertures de Fluide glacial. 

 

Autant de petits suppléments qui rendent l'ensemble plus intéressant encore – mais peut-être pas au point de justifier un nouvel achat. Pour les autres, c'est l'occasion de découvrir le monde de Maëster, qui sévit également sur La Grande Tambouille, avec des dessins inédits, régulièrement. 

 

L'occasion d'évoquer aussi l'exposition, qui se déroule jusqu'au 5 mai prochain, à la Galerie Glénat. Que je n'ai, à mon grand dam, pas encore eu l'occasion d'aller voir, aussi ne puis-je que vous en informer.

 

En attendant, je me replonge dans Sœur Marie-Thérèse des Batignolles, un must d'humour grinçant, option cannabis, chapelle et bénitiers dans sa bibliographie.