Siné Mensuel : "la colère salvatrice" sauvée de la phynance

Cécile Mazin - 04.12.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - Sine Mensuel - appel aux dons - financement du magazine


« Siné Mensuel est dans la merde et ça fait chier. Le journal perd un peu plus de fric à chaque numéro (11 000 euros pour celui de septembre) et, comme on ne peut pas vivre éternellement d'humour et d'eau fraîche, il risque de ne pas passer l'année. » L'appel était lancé, et le geste sollicité : celui qui sauverait le mensuel.

 

 

 

 

C'est que Siné Mensuel, avec 19.000 lecteurs, disposait d'une base encore solide de soutiens, mais sans publicité ni mécènes, il n'y a finalement que sur eux que l'on pouvait compter. Ainsi, début novembre, un appel aux dons, sous forme « défiscalisables aux deux tiers, comme ceux pour l'UMP » émanait de la rédaction. 

 

Après trois semaines, non seulement le pari est remporté, mais surtout, le magazine se voit quasiment assuré d'arriver jusqu'à l'été, d'autant plus que les ventes remontent, doucement - 10 % de croissance - mais sûrement. En période de disette pour la presse, on ne crache pas sur les bonnes nouvelles. 

 

« En moins de trois semaines, nous avons reçu 53 560 €, soit 701 dons de 10 à 2 000 €. Grâce à ces dons et à tous ceux qui se sont abonnés en masse, l'avenir de Siné Mensuel est assuré jusqu'à l'été », confirme donc la rédaction, qui reste mobilisée. « Il ne faut pas lâcher pour qu'on puisse souffler notre troisième bougie et continuer à partager chaque mois notre colère salvatrice. »

 

D'ailleurs, mobilisée, avec son numéro 26, la rédaction de Siné Mensuel va frapper fort. Et juste. Rendez-vous ici, pour le découvrir...