Spider Man est mort : Octopus appelé à régner

Clément Solym - 28.12.2012

Manga/BD/comics - Comics - Spider Man - Docteur Octopus - mort de Peter Parker


Le dernier numéro d'Amazing Spider Man a littéralement démoralisé la communauté des fans. Peter Parker, le journaliste-photographe, dans le 700e numéro a offert un vilain cadeau : après cinquante années de bons et loyaux services, Peter vient de mourir. A nouveau, eh oui.

 

Dans la version Ultimate, c'est un autre Peter Parker qui était décédé, l'an passé, remplacé au pied levé par Morales Miles, jeune garçon aux origines latines et africaines. Cette fois, c'est le Bouffon Vert qui venait à bout de Peter. Mais dans le numéro d'Amazing, c'est Otto Octavius qui met un terme à la carrière de l'homme araignée.

 

 

 

 

« C'est le changement le plus sismique dans l'histoire de Spider Man, et ce n'est pas quelque chose qui s'effacera de si tôt. Quand l'éditeur de Spdier Man, Steve Wacker et le scénariste Dan Slott sont venus à nous avec cette idée, il était clair qu'il s'agissait d'un plan élaboré depuis longtemps, avec un très grand amour et un immense respect pour le personnage. C'est le genre d'histoire qui va couper les bras des fans, mais aussi les faire revenir dans les boutiques de comics pour une nouvelle issue passionnante », assure Alex Alonso, rédacteur en chef de Marvel Entertainement. 

 

Car si l'homme araignée est mort, un autre homme est appelé à régner, comme l'aurait écrit Prévert : à compter du 1er janvier, Marvel va lancer Superior Spider Man #1, une nouvelle série réalisée par Ryan Stegman, dans une version bimensuelle. Avec lui, Humberto Ramos et Giuseppe Camuncoli composeront ces aventures, le tout avec un prompt renfort de marketing et de superlatifs.

 

Dan Slott explique : « C'est Moriarty dans la tête de Sherlock Holmes. C'est le Prince Jean dans le corps de Robin des Bois. C'est le plus grand des méchants dans le corps du plus grand des héros, et qui va essayer de faire le bien », assure le scénariste pour aguicher le chaland. 

 

Tuer Spider Man serait donc le meilleur moyen pour le faire renaître de ses cendres d'araignée ? Et pour cause, parce que ce nouveau super-héros ne sera autre que le Docteur Octopus en personne : le pire ennemi de Spider Man, son propre meurtrier, va finalement le remplacer pour lutter et faire triompher le bien, l'amour et les valeurs, avec cette phrase tirée de l'oncle Ben : « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. » 

 

En fait, la mort de l'araignée n'est que spirituelle : le vilain Docteur va en effet prendre possession du corps de Peter Parker. Stephen Wacker, éditeur chez Marvel, explique : « Nous voulons faire de Spider Man une sorte de Batman - un peu glauque et sombre. » La voie du salut pour Octopus sera longue... et de nouvelles aventures s'offrent bien aux lecteurs.  

 

 

Superior Spider-Man exclusive first look