Théâtre : Leçon de Commedia, ou Molière en format manga

Clément Solym - 17.08.2010

Manga/BD/comics - Univers BD - commedia - molière - manga


Hier était invité sur Voulez-vous sortir avec moi, Simon Léturgie, qui dirige depuis 2005 la collection Commedia (Delcourt), qui sort à partir de demain trois nouveaux titres : George Dandin (nouveauté), Les fourberies de Scapin et Les précieuses ridicules (deux rééditions).

On ne peut rien vous cacher, ces trois albums ont un point commun, ils ont été écrits par Molière. Quoique... pas seulement...


Une collection qui tire ses racines (eh, éh) d'une représentation de Dom Juan à la Comédie française - et non l'Académie, évidemment... Et un djeun, horrible engeance, envoyait des SMS durant la représentation. Déçu de ce qu'il « ratait probablement quelque chose », Simon Léturgie s'est décidé à mettre son art de la BD (depuis 15 ans) au service de la redécouverte du répertoire classique.

La BD qui se met au service d'un texte intégral - que l'on retrouve en fin d'album - pour servir peut-être aux enseignants de support plus convivial. Seuls les monologues ont été segmentés, ce qui donne « une idée à peu près par case, mais le texte intégral y est ».

Texte intégral et mise en scène

Sauf que... mettre en scène en BD une pièce, ça signifie quoi ? Simple : c'est tout à la fois le jeu des acteurs, donc leur donner une activité et en parallèle de rendre les choses le plus ludique possible. Sans tomber dans le pathos. Et forcément Molière, depuis 2005, a le privilège des parutions, qui découle aussi d'une volonté de Simon de présenter l'ensemble des textes du dramaturge. La collection compte aussi un Shakespeare (Roméo et Juliette, paru l'an passé) et un Marivaux est en préparation...

« Ma volonté était réellement d'aider les professeurs de français à rendre attractifs les textes classiques », explique-t-il. Or, l'aspect des titres compte aussi : plus petits qu'une BD classique, les ouvrages sont au format manga. « On avait sorti une première version qui était en couleur, mais qui était beaucoup trop chère. Et là, on arrive à des livres à des tarifs tout à fait abordables, qui sont au tarif du manga. Donc ça permettait justement de rencontrer davantage ce public. »

Pour retrouver l'intégralité de cette émission, orchestrée par la délicieuse Charlotte Lipinska, et ses autres invités, direction France Inter.