Tintin, Astérix, un débat TV sur la reprise des séries sans leur créateur

Julien Helmlinger - 06.12.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - Tintin - Débat - Reprise


Tandis que Nick Rodwell, administrateur délégué de la société Moulinsart, a promis un nouvel album de Tintin pour 2052, la nouvelle a relancé le débat autour de la poursuite des séries après que leurs créateurs se soient retirés. Et si bien que la question sera au centre de l'émission Ce soir (ou jamais !) de Frédéric Taddeï diffusée ce vendredi 6 décembre France 2 à 22h30. En présence de nombreux invités, on s'intéressera notamment au reporter du Petit Vingtième, mais aussi à Astérix ou James Bond...

 

 

 

 

Nick Rodwell comptera parmi les intervenants de l'émission, avec notamment l'écrivain Gabriel Matzneff, ami d'Hergé, le réalisateur-auteur-acteur de la série Kaamelott, Alexandre Astier, réalisateur en outre de la prochaine animation Astérix et le domaine des dieux, Emile Bravo, repreneur du personnage de Spirou, et le délégué général du Festival d'Angoulême, Franck Bondoux.

 

Outre les artistes, on retrouvera les juristes Florence Watrin et Lionel Maurel, respectivement spécialiste en propriété intellectuelle et spécialiste de la transformation du droit d'auteur à l'ère numérique, sans oublier l'ancienne députée Europe Ecologie Les Verts, Isabelle Attard (entrée chez Nouvelle Donne), et le journaliste Patrick Poivre d'Arvor, tintinophile qui estime « qu'éditer un nouvel album de Tintin serait une très mauvaise idée ».

 

L'adaptation d'Astérix et le domaine des dieux en dessin animé, dix-septième album de René Goscinny et Albert Uderzo, devrait sortir en novembre 2014 et faire entrer le Gaulois dans la 3D. Tandis que Peter Jackson devrait préparer le second volet de la trilogie cinématographique Tintin, d'ici 2015. 


Au cours du mois d'octobre, Nick Rodwell annonçait envisager la sortie d'un nouvel album de Tintin pour 2052, dans l'optique de « protéger les droits » d'Hergé, avant le 70e anniversaire de son décès et l'entrée de la série dans le domaine public.