Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Tout un XXe siècle de BD à découvrir, depuis Hergé jusqu'à Hugo Pratt

Cécile Mazin - 11.04.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Artcurial - bande dessinée - vente aux enchères


Grande vente prévue pour les 24 et 25 mai prochains, chez Artcurial : des dessins originaux seront proposés aux curieux et collectionneurs. Près de 1000 lots à découvrir en deux temps. La première sera entièrement consacrée à Hergé et ses univers. La seconde avec des planches originales d'auteurs du XXe siècle. 

 

 

 

 

Après avoir établi en 2012 le record pour un dessin de bande dessinée avec la couverture de l'album « Tintin en Amérique » de 1932 adjugé 1 300 000 € / 1 786 500 $ frais inclus), le département bandes dessinées d'Artcurial est heureux de présenter le plus important ensemble consacré aux aventures du célèbre journaliste belge, Tintin. Composée de dessins de très haut niveau et d'albums rares en noir et blanc et en couleur, cette vente aux enchères offre un panorama complet de l'œuvre d'Hergé, des années 30 jusqu'à la fin des années 60.

 

Le vingtième siècle est celui d'Hergé : des premières planches réalisées pour le Petit Vingtième, en passant par les années 40 si difficiles, mais qui toutefois l'encouragèrent à se dépasser et à se renouveler, pour terminer par les années héroïques du journal Tintin — période chère à Hergé et à Edgar P. Jacobs, son alter-ego de la ligne claire. Son œuvre a souvent ouvert des perspectives innovantes, aussi bien du point de vue graphique — le trait ne s'exprime jamais de manière «figée» — que de la technique narrative. Elle a traversé le temps sans que la ligne claire ne se dénature et que les histoires ne se délayent dans l'oubli.

 

Parmi les planches proposées des pages de gardes pour différents albums datées de 1937, estimation : 700 à 900.000 €. Ou encore un dessin grande image pour l'Île noire, de 1942, estimée entre 600 et 800.000 €

 

 

 

 

La seconde partie comptera 500 lots pour découvrir les grands du XXe siècle : Paul Cuvelier (Corentin), Jacques Martin (Alix, Lefranc), Jijé (Valhardi, Jerry Spring), Maurice Tillieux (Gil Jourdan), Peyo (Johan et Pirlouit, Les Schtroumpfs), Hugo Pratt (Corto Maltese), Jacques Tardi (Adèle Blanc-Sec, Nestor Burma), Jean Giraud-Moebius (Blueberry, Le Monde d'Edena), André Juillard (Blake et Mortimer), Régis Loisel (la Quête de l'oiseau du temps).

 

Ainsi, cet ensemble de 25 planches du portfolio « Et in Helvetia Corto » (1991), par Hugo Pratt Aquarelle et encre de Chine, estimé  entre 600 et 700.000 €.