Tunny Head, Fane : la Brute qui défonce le Bon et le Truand

Clément Solym - 24.05.2008

Manga/BD/comics - Univers BD - Tunny - Head - flingue


Tunny Head... Je n'oserai faire à personne l'affront d'étaler en place publique mon affection pour ce personnage depuis maintenant quelques années et mon plaisir indissimulable de retrouver ses aventures réunies dans un tome seul et unique.

Derrière la grosse brute idiote au crâne rasé et la gâchette facile que peut être Tunny Head, se cache un gros débile passablement dégénéré qui manipule son flingue à tout bout de champ. Autant dire que c'est un personnage entier, ce Tunny. Pas de sous-entendus, pas de non-dit, pas d'interprétation.

Une page — un meurtre. C'est expéditif, mais au cas où il se présenterait deux pages, ça fait encore plus de morts. Et le tout dans cette ambiance bonne enfant complètement décalée, déjantée et impossible à prendre au sérieux.

Évidemment, bon nombre de chutes tombent à côté de la plaque, les personnages partent en vrille - pardon de l'expression, mais comment le dire plus justement ? - et le dessin n'a rien de luxueux. Mais fier et solitaire sur son fidèle destrier, Tunny a le chic pour vous rendre accro. Et c'est tellement jouissif de le voir décoller un pain monstrueux au point d'éclater la tronche des To be three...

Bref, 88 pages de noir et blanc, absolument hilarantes et serties d'autodérision autant que d'humour noir, ça force el respect. Ce sont les éditions 12bis qui publient cette anthologie incontournable (et je pèse mes mots, si je m'écoutais, je parlerais de chef-d'oeuvre digne du rang mythique de Métal hurlant) pour 19 €.

À posséder d'urgence, quand on a un brin de fibre BD au fond du coeur. À découvrir d'urgence si l'on ignorait son existence...