Un auteur de bande dessinée illustre la façade d'un HLM

Louis Mallié - 13.03.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Turf - La nef des fous - Angoulême


L'auteur Turf a été choisi par la ville d'Angoulême pour illustrer non pas une bande dessinée, mais un immeuble du quartier de la Grande-Garenne. Dirigés par le dessinateur, les peintres muralistes ont jusqu'au 18 mars pour terminer leur ouvrage. Ce dernier devrait être inauguré en présence du maire de la ville Philippe Lavaud à la fin du mois.

 

 

 

 

 

La fresque représente un double défilé : celui du roi de la Nef des fous et de sa cour, avec en dessous celui du petit peuple dans lequel on retrouve plusieurs personnages du monde de l'auteur. Face au travail, Turf se réjouit : « C'est assez confidentiel le livre. Il faut aller dans une libraire, ouvrir le livre au milieu de la foultitude de choix. Là au moins c'est visible ».

 

Diplomé de l'école des Beaux-Art d'Angoulême, il n'a eu qu'un mois pour concevoir le projet. Celui-ci se situe boulevard Jean XXIII, qui accueille donc, le 22e mur consacré à un auteur de bande-dessinée. Avant lui bâtiments de la ville se sont déjà vus honorés par Morris, Yslare ou encore Zep. « C'est une sorte de musée urbain » commente un des peintres. 

 

En dépit de tant de réjouissance, le projet a fait l'objet d'une controverse dans les sphères politiques de la ville, après que la date d'inauguration ait été repoussée d'un mois. Le maire sortant de la ville a alors été accusé de se servir de l'évènement en faveur de sa campagne.

 

Mais rien ne semble pouvoir gâcher le bonheur de l'auteur charentais. Fier d'être l'objet d'une telle attention dans la cité au célèbre festival, il voit dans ce geste une « consécration ».